Outrée, Mimie Mathy découvre le tweet de Dupont-Aignan sur les mères porteuses

Outrée, Mimie Mathy découvre le tweet de Dupont-Aignan sur les mères porteuses
La comédienne Mimie Mathy, à l'écran Joséphine, ange gardien, ici en 2016, photo ©Yohan BONNET / AFP

La comédienne, qui a fait les belles heures de TF1, a dénoncé sur Twitter la référence de Nicolas Dupont-Aignan à un épisode de la série Joséphine, ange gardien. Le député saluait un épisode traitant, selon lui, de la souffrance des mères porteuses.

La comédienne Mimie Mathy n'a rien à voir avec la droite dite extrême, même dans une version édulcorée du Front national. «Je découvre avec stupéfaction que Nicolas Dupont-Aignan s'appuie sur un épisode de Joséphine, ange gardien pour twitter sur le problème des mères porteuses», écrit-elle, visiblement scandalisée.

«Je ne tiens en aucun cas à être associée à cet homme politique capable de faire un pacte avec le Front national [...] Merci à tous de ne pas faire d'amalgame», poursuit-elle, faisant référence à l'accord passé entre Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen dans l'entre-deux tours de l'élection présidentielle fin avril 2017.

Deux jours plus tôt, le 6 décembre, Nicolas Dupont-Aignan, manifestement amateur de la série portée par Mimie Mathy, Joséphine, ange gardien, s'était dit touché par l'épisode apparemment consacré à la thématique de la gestation pour autrui (GPA). «Episode très émouvant [...] sur la monstruosité du traitement des mères porteuses. Nouvel esclavage des femmes», avait-il tweeté.

Nicolas Dupont-Aignan répond à Mimie Mathy

Mais Nicolas Dupont-Aignan n'a visiblement pas apprécié la réponse de la comédienne. Dans un nouveau tweet le 8 décembre, le député de l'Essonne s'attaque aux émoluments de Mimie Mathy. «Heureusement pour votre compte en banque, les 11 millions d'électeurs que vous méprisez sont plus tolérants dans le choix de leur programme TV que vous ne l'êtes sur leurs opinions politiques !», a-t-il blâmé

Lire aussi : Bientôt la PMA pour toutes ? «La France est prête», selon la ministre de la Santé Agnès Buzyn

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.