Macron répond à une jeune Britannique de 13 ans par un poème en anglais

Macron répond à une jeune Britannique de 13 ans par un poème en anglais© Christian Hartmann Source: Reuters
Emmanuel Macron assistait à la répétition d'un chorale d'amateurs à Strasbourg

La petite Sophie avait adressé un court poème au président de la République fraîchement élu en avril dernier. Elle a eu la surprise de recevoir une réponse en vers et en anglais.

On savait le président de la République amateur de littérature et expert en communication. Il semblerait que l'Elysée ait trouvé le moyen de conjuguer les deux. Après avoir reçu le poème d'une jeune Britannique de 13 ans ayant visité la tour Eiffel en avril dernier, Emmanuel Macron lui a répondu quelques mois plus tard, pour son anniversaire, en prenant à son tour la plume.

Ces quelques vers, rédigés en anglais, ont été diffusés par le compte Twitter de l'ambassade de France au Royaume-Uni, accompagnés d'une traduction. «En voyage à Paris, la petite Sophie / Croisa une géante illuminant la nuit. / "Comment t'appelles-tu, monstre surnaturel ?" / "Mes nombreux visiteurs m'appellent tour Eiffel"», écrit par exemple le président de la République.

Si l'œuvre n'est pas versifiée en pentamètre iambique et ne marquera sans doute pas l'histoire des lettres, elle n'en demeure pas moins un symbole envoyé en direction du Royaume-Uni, alors que les relations se tendent depuis quelques mois entre les deux rives de la Manche, notamment à cause des négociations du le Brexit. 

Ce coup de communication intervient en outre alors que le président est au plus bas dans les sondages. Selon le baromètre KantarSofres-Onepoint pour Le Figaro Magazine, la cote de popularité du chef de l'Etat est à son plus bas. Ainsi, «depuis juin 2017, l'actuel locataire de l'Elysée a vu sa cote de confiance chuter de 57 % à 38 %», constatent les sondeurs. Avec 19 points de moins en six mois, cette chute est de la même ampleur que celle connue par François Hollande au cours de son quinquennat.

Lire aussi : Londres s'inquiète d'un plan français pour affaiblir l'économie britannique post-Brexit

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.