Agression d'un député FN : deux personnes condamnées à six mois de prison avec sursis

- Avec AFP

Agression d'un député FN : deux personnes condamnées à six mois de prison avec sursis© Martin BUREAU Source: AFP
Le député FN Ludovic Pajot

L'un des auteurs de l'agression début octobre du député FN du Pas-de-Calais, Ludovic Pajot, a été condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Béthune. La même peine avait été décidée pour un autre agresseur.

Antoine B., âgé de 28 ans, qui avait reconnu lors de sa première comparution avoir agressé le député Ludovic Pajot «parce qu'il [faisait] partie du FN», a été condamné le 24 octobre à six mois de prison avec sursis lors du renvoi de son procès. De plus, il devra verser 1 400 euros de dommages et intérêts et de frais de justice à l'élu.

Ces idées me répugnent

«Ces idées me répugnent», s'était justifié l'agresseur pour expliquer son acte lors de sa précédente comparution. «Je me suis demandé ce qu'un député faisait dans un bar», avait-il ajouté.

«Alors que mon agresseur était déjà sous le coup du sursis, la justice laxiste lui inflige encore du sursis comme une incitation à récidiver», a réagi la victime à cette décision de justice.

L'autre agresseur, qui avait affirmé ignorer la qualité de député de la victime, avait été condamné le 11 octobre, également à six mois de prison avec sursis.

Le député de 23 ans, agressé le 7 octobre au soir dans un bar de Béthune, avait porté plainte. Blessé à la mâchoire, une interruption totale de travail (ITT) de cinq jours lui avait été délivrée.

Lire aussi : L'agresseur de NKM condamné à 3 mois avec sursis et 1 000 euros d'amende

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.