«Je tenez a mescusez» : le rappeur Jul fait amende honorable... et se fait reprocher son orthographe

«Je tenez a mescusez» : le rappeur Jul fait amende honorable... et se fait reprocher son orthographe© THOMAS SAMSON Source: AFP
Jul en 2017.

Au lendemain de sa libération de garde à vue, le rappeur Jul a présenté ses excuses à son public dans un court message, truffé de fautes d'orthographes... ayant semble-t-il plus fait réagir sur la forme que sur le fond.

«Desolé ma team pour ce qu'il cest passé 😔 Je sait qui a des enfant et des parent qui me suive cest pas une bonne image pour tt le monde donc voila je tenez a mescusez ! #Japprenddemeserreurs [sic]». C'est par ces mots que le célèbre rappeur marseillais Jul a tenu à s'excuser, dans un bref message à destination du public abonné à sa page Facebook, soit plus d'un million de personnes.

Placé en garde à vue dans la soirée du 22 octobre après avoir été intercepté par la police à «plus de 160 km/h» et sous l'emprise de cannabis selon l'AFP, le jeune rappeur récompensé aux Victoires de la musique 2017 était resté silencieux depuis sa libération dans la journée du 23 octobre. 

Manifestement conscient que de nombreux «enfant et des parent compte parmi ses fans [sic]», l'auteur du tube Tchikita n'a pas essayé de justifier ses actes, assurant simplement apprendre de ses erreurs. 

Et pourtant, les fans du rappeur lui ont tout de même fait des reproches, à savoir son orthographe déplorable. Avec une dizaine de fautes pour deux phrases et un hashtag, il est vrai que le message du rappeur présente plus de quoi faire réagir sur la forme que sur le fond. Réagissant sous la version Twitter du message (tout aussi truffée de fautes), l'animateur et chroniqueur Bertrand Chameroy, a proposé de brûler un Bescherelle pour fêter l'événement dans un message largement partagé.

Des dizaines de messages similaires, émanant de fans réels où d'invités de circonstance sur les comptes des réseaux sociaux de l'artiste ont par la suite été postés. 

Mais dans son malheur, le rappeur, qui doit faire face à cette vague de railleries en plus des charges qui seront retenues contre lui à l'issue de l'enquête pour son délit, peut aussi compter sur des admirateurs fidèles, qui n'ont pas hésité à monter au créneau pour défendre leur idole.

Lire aussi : «Exécutions extrajudiciaires» des djihadistes français : Jeremstar, coqueluche des identitaires ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.