L'artiste russe Piotr Pavlenski arrêté après avoir incendié la Banque de France

Ayant obtenu l'asile politique en France après avoir fui la Russie où il est poursuivi pour agression sexuelle, l'artiste russe controversé Piotr Pavlenski aurait été arrêté à Paris après avoir incendié les portes de la Banque de France.

Le 16 octobre au matin, plusieurs images ont été diffusées sur Twitter montrant l'artiste russe controversé Piotr Pavlenski posant devant les portes de la succursale de la Banque de France en feu à Bastille. 

L'artiste ainsi que sa compagne ont rapidement été arrêtés par la police et placés en garde à vue pour «dégradation par incendie», selon la préfecture de police de Paris.

Contacté par RT France, le service de communication de la Banque de France a expliqué que le sas d'entrée avait été endommagé et que cela impactait par ailleurs le système de sécurité. Par conséquent, cette succursale restera fermée jusqu'à nouvel ordre.

Une «plainte contre X» va aussi être déposée.

En 2016, Piotr Pavlenski avait déjà été condamné à 500 000 roubles (7 900 euros) d’amende en Russie pour avoir mis le feu aux portes du siège du FSB.

L'incendie a provoqué des dégâts assez considérables nécessitant la fermeture des lieux, comme a pu le constater le journaliste de RT France sur place. «Le sas de la Banque de France a été touché, sans impacter les systèmes de sécurité. Le bâtiment est toujours sécurisé», a déclaré à l'AFP un porte-parole de la Banque de France. 

Des policiers ont notamment été déployés sur place après l'incendie.

Asile en France : «Nous ne travaillons pas, ne payons rien et squattons»

Piotr Pavenski a obtenu l'asile politique en France en janvier 2017 après avoir fui la Russie, où lui et sa compagne sont poursuivis pour agression sexuelle. Le lendemain de l'annonce de son accueil en France, la ministre de la Culture de l'époque, Audrey Azoulay, désormais directrice générale de l'UNESCO, avait salué cette décision, sans toutefois nommer l'artiste. «C'est parce que la France défend les libertés que les artistes du monde y trouve (sic.) refuge», avait écrit la ministre sur Twitter.

Pour autant, la vie de Piotr Pavenski en France ne semble pas dictée par la recherche de la liberté artistique évoquée par l'ex-ministre. Dans un entretien, accordé en septembre à la radio allemande Deutsche Welle, il décrivait en ces termes la vie de sa famille dans l'Hexagone : «Nous ne travaillons pas, nous ne payons rien et nous squattons la maison dans laquelle nous vivons». «Nous prenons de la nourriture dans les magasins : ici la sécurité n'est pas très attentive. Les transports sont également relativement mal contrôlés», ajoutait-il, assurant vivre «comme la plupart des Français».

Testicules cloués, lèvres cousues... : des performances extrêmes

Piotr Pavlenski est connu pour ses performances publiques ayant pour but principal de choquer.Le 23 juillet 2012, il s'était cousu les lèvres sur la place publique à Saint-Pétersbourg, attirant l'attention de nouveaux médias. Il voulait protester contre le procès du groupe de punk contestataire Pussy Riot.

Source: Reuters
Piotr Pavlenski à Saint-Pétersbourg en 2012

Il s'était également cloué les testicules au sol de la place Rouge en novembre 2013.

© Maxim Zmeyev Source: Reuters
En Novembre 2013 devant le Kremlin

Lire aussi : L'artiste russe controversé Piotr Pavlenski a obtenu l'asile politique en France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.