Le «roi des forains» explique à RT France pourquoi sa profession veut bloquer Paris le 12 septembre

Le «roi des forains» explique à RT France pourquoi sa profession veut bloquer Paris le 12 septembre© Jonathan Moadab / RT France
Marcel Campion

La profession foraine s'est donné rendez-vous pour mener des blocages en France et manifester à Paris le même jour que la mobilisation contre la loi travail. Marcel Campion, le «roi des forains», a expliqué à RT la raison de cette mobilisation.

Une centaine de forains excédés se sont donné rendez-vous à la Fête à Neuneu, une fête foraine située porte de la Muette dans le XVIe arrondissement de Paris, afin de donner des consignes de mobilisation pour le 12 septembre. 

«Il y a une ordonnance qui est parue sans aucune discussion, qui va tuer le métier et qui commence à être applicable», a expliqué à RT France Marcel Campion, celui qui a été surnommé le «roi des forains» par les médias.

Auteur: RT France

«Cette ordonnance donne une ubérisation du métier. Tous les emplacements sur les places publiques feront l'objet d'appels à concurrence et n'importe quelle grosse société, plus maline que les forains pour remplir les dossiers, pourra les prendre. La profession foraine est habituée avec des tournées à revenir d'une année sur l'autre sur ces emplacements, tout ça ça sera terminé», a-t-il poursuivi. 

«Nous allons boucher les villes parce qu'on a pas voulu nous écouter», a conclu Marcel Campion, bien décidé à enfin se faire entendre par le gouvernement par le biais de blocages à l'aide de poids lourds sur le territoire français. 

Un cortège de forains, secondés de clowns, mais aussi de danseuses brésiliennes seront présents sur la place de la Bastille à partir de 12h, soit deux heures avant le cortège syndical qui doit manifester contre les ordonnances de réforme du code du travail. 


Les forains se mêleront alors à la manifestation. Mais Marcel Campion a prévenu : «On ne va pas se laisser bousculer !» Des «gaillards» ont en effet été appelés à prêter main forte en cas de problème. 

Lire aussi : «Fainéants» opposés à ses réformes : Macron ne regrette «absolument pas» et en remet une couche

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.