Jean-Pierre Pernaut, les migrants et les sans-abri : «Si j'avais à le redire demain, je le redirais»

Jean-Pierre Pernaut, les migrants et les sans-abri : «Si j'avais à le redire demain, je le redirais»
Régie du journal télévisé de TF1, illustration ©MARTIN BUREAU / AFP

Le présentateur du 13 heures de TF1 s'est encore expliqué sur ses propos polémiques de 2016. En cause, le lien établi entre deux reportages : l'un sur le manque d'hébergement pour les SDF et l'autre consacré à l'ouverture d'un centre pour migrants.

Près d'un an après son enchaînement entre un sujet consacré au problème des sans-abri en France et l'ouverture d'un camp d'hébergement de migrants à Paris, pour loger, donc, des réfugiés, le présentateur du 13 heures de TF1 Jean-Pierre Pernaut s'est encore justifié, cette fois sur le plateau de l'émission Salut les terriens ! diffusée ce 9 septembre 2017. «Sur les migrants : on ouvre la campagne hivernale des SDF avec des gens dans un reportage qui pleurent parce qu'il n'y a pas de place [...] et le même jour, on ouvre un camp de migrants à Paris», a détaillé le journaliste, face à Thierry Ardisson et sous l'œil de Laurent Baffie, inoxydable intervenant de l'émission.

«J'ai mis les deux informations côte à côte, conclusion : on m'a accusé d'avoir voulu les mettre en opposition», a-t-il encore plaidé, «non, j'ai fait mon travail de journaliste». «Même le CSA s'en est occupé, parce que maintenant le CSA regarde beaucoup toutes les conneries qu'on peut lire sur les réseaux sociaux», s'est-il encore rappelé avant d'ajouter : «Si j'avais à le redire demain, je le redirais.»

En novembre 2016, Jean-Pierre Pernaut avait suscité une vive polémique en liant la question du logement des migrants à celle des SDF ne parvenant pas à trouver un abri pour la nuit auprès du 115. «Voilà, plus de place pour les sans-abri mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France», avait-il constaté entre deux reportages.

Lire aussi : «La politique migratoire de Macron est un désastre», dénonce le maire du XVe arrondissement de Paris

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»