Avant son départ à la retraite, le patron du Medef s'offre un château à 11 millions d'euros

Avant son départ à la retraite, le patron du Medef  s'offre un château à 11 millions d'euros © bertrand GUAY Source: AFP
Le patron du Medef Pierre Gattaz s'offre un château dans le Lubéron pour 11 millions d'euros.

Pierre Gattaz a signé une promesse d'achat pour obtenir le château de Sannes, une propriété de 2 120 mètres carrés, disposant de six suites et deux piscines, le tout accompagnée de 35 hectares de vignes.

Le patron des patrons, Pierre Gattaz, vient de signer une promesse d'achat pour acquérir le luxueux château de Sannes, dans le Lubéron (Provence-Alpes-Côte d'Azur), au prix de 11 millions d'euros, selon des informations rapportées par le Canard enchaîné du 23 août.

Celui qui figure au 274e rang des fortunes françaises selon le magazine Challenges réalise une bien belle affaire puisque le domaine, autrefois convoité par le cofondateur et emblématique patron d'Apple, Steve Jobs, avait été proposé sur le marché international à 30 millions d'euros.

La propriété, dont le bâtiment principal date du XVIIe siècle, a une surface de 2 120 mètres carrés habitables, comprenant deux piscines et six suites, auxquelles s'ajoutent 73 hectares de terres agricoles, dont 35 hectares de vignes classées.

Avec cette luxueuse demeure, Pierre Gattaz souhaite mettre sur pied un projet entrepreneurial autour du vin et de l'agriculture bio. Fin connaisseur de la vigne, le patron du Medef et sa famille comptent se lancer prochainement dans la production de leur «propre vin», ainsi que dans la production d'amandes et d'huile d'olives bio, selon l'hebdomadaire.

Pierre Gattaz, qui dans quelques mois quittera la présidence du Medef, le syndicat patronal, participe actuellement au dernier tour des consultations sur la réforme du dialogue social, au ministère du Travail, en présence d'autres organisations patronales et des syndicats. Les consultations ont commencé le 22 août et se termineront en fin de semaine. 

Lire aussi : Le patron du Medef, Pierre Gattaz, taclé après avoir qualifié la France de «pays communiste»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.