Militaires blessés à Levallois : l'enquête confiée à la section antiterroriste du parquet de Paris

- Avec AFP

Militaires blessés à Levallois : l'enquête confiée à la section antiterroriste du parquet de Paris© STEPHANE DE SAKUTIN Source: AFP
Des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret le 9 août 2017

Un conducteur a blessé six militaires, dont deux grièvement en leur fonçant dessus avec son véhicule à Levallois-Perret le matin du 9 août, avant de prendre la fuite. La section antiterroriste a été saisie de l'enquête.

Lire aussi : Ce que l'on sait de l'auteur de l'attaque contre des militaires à Levallois-Perret

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie le 9 août de l'enquête sur les militaires renversés à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) par une voiture qui a pris la fuite, selon l'institution.

L'enquête, ordonnée pour «tentatives d'assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique en lien avec une entreprise terroriste», a été confiée à la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ), à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), d'après le parquet.

Le 9 août vers 8h, un véhicule a foncé sur un groupe de militaires qui prenait son service à proximité de la mairie de Levallois-Perret. Six soldats ont été blessés, dont deux grièvement, sans que leur pronostic vital ne soit engagé.

Lors de son point de presse hebdomadaire, le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a déclaré que «tous les moyens [étaient] mis en oeuvre pour neutraliser, celui, celle, ceux qui pourraient être responsables de ce qui s'est passé».

L'incident a provoqué l'indignation de la classe politique, tous bords confondus, qui a adressé son soutien aux soldats

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.