Manuel Valls dénonce la «dictature» de Maduro... et reçoit une volée de bois vert sur Twitter

Manuel Valls dénonce la «dictature» de Maduro... et reçoit une volée de bois vert sur Twitter© PHILIPPE LOPEZ Source: AFP
Manuel Valls

L'ancien Premier ministre a jugé opportun de demander à la communauté internationale «une réaction très ferme» contre le président vénézuélien. Mais dans la foulée, des internautes ont reproché à Manuel Valls ses propres travers.

Aujourd'hui député de l'Essonne, Manuel Valls s'est exprimé sur un sujet d'actualité internationale dans un message publié le 31 juillet sur son compte Twitter. Il a en effet réclamé «une réaction très ferme» de la communauté internationale contre le président vénézuélien Nicolas Maduro qu'il a accusé de chercher «à imposer une dictature».

Il n'en a pas fallu plus pour que des internautes rappellent à l'ordre l'ex-Premier ministre sur ses faits d'armes. En particulier, certains ont dénoncé la pratique du «deux poids deux mesures» en matière d'exigences démocratiques de la part de Manuel Valls, qui appelait en 2016 la France à «assumer» sa relation stratégique avec l'Arabie saoudite, pourtant régulièrement critiquée par les organisations de défense des droits de l'homme.

Une photo du Premier ministre d'alors, aux côtés du roi d'Arabie saoudite Salmane ben Abdulaziz, a même été sortie des tiroirs.

Dans la même veine, un internaute s'est interrogé sur le silence de l'ex-Premier ministre sur le président turc Recep Tayyip Erdogan qui s'était lancé dans une purge contre ses opposants en 2016, après leur tentative manquée de coup d'Etat.

Un autre utilisateur a invité le député de l'Essonne à se pencher sur la régularité de sa victoire aux législatives, contestée par la candidate de la France insoumise Farida Amrani. Cette dernière avait déposé un recours devant le Conseil constitutionnel pour tenter de faire annuler le scrutin. 

«La démocratie vous fait si peur ?», demande l'utilisateur, non sans sarcasme, avant d'appeler Manuel Valls à respecter le choix du peuple vénézuélien.

L'épisode du 49.3, utilisé pour faire passer en force la réforme du code du Travail, qui colle à la peau de l'ex-Premier ministre, lui revient également comme un boomerang : «Toi tu viens parler de dictature ? Toi le mec du 49.3 ?»

L'argument n'a pourtant pas convaincu certains soutiens de Manuel Valls. Un internaute a volé à son secours en estimant que l'usage du 49.3 n'était pas comparable à «la violence de [Nicolas] Maduro contre ses opposants».

Reprenant un argument du président vénézuélien, qui accuse les services secrets américains de vouloir le renverser, un autre utilisateur a tenté de rassurer Manuel Valls en lui disant : «La CIA est déjà sur le coup Manu, t'inquiète.»

Lire aussi : Manuel Valls estime que les candidats de la France insoumise sont «dangereux pour la démocratie»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.