«Pas de leçon, Judas !» : Marine Le Pen recadre Gérald Darmanin, ministre LR macron-compatible

«Pas de leçon, Judas !» : Marine Le Pen recadre Gérald Darmanin, ministre LR macron-compatible
Marine Le Pen à l'Assemblée nationale le 27 juin 2017, illustration ©Patrick KOVARIK / AFP
Suivez RT France surTelegram

Le ministre de l'Action et des comptes publics ayant tancé les députés Les Républicains pour avoir applaudi un autre député frontiste, Marine Le Pen a donné de la voix pour lui rappeler son ralliement et son entrée au gouvernement d'Edouard Philippe.

Ceux qui craignaient que la domination écrasante de La République en marche (LREM) à l'Assemblée nationale se traduise par un calme plat dans l'hémicycle peuvent se rassurer. Marine Le Pen, député Front national (FN), et le ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, se sont vivement interpellés ce 13 juillet 2017. «Pas de leçon de morale, Judas !», a ainsi lancé la présidente du FN depuis sa place à Gérald Darmanin, lequel s'exprimait au micro, au pied du perchoir de l'Assemblée. «A la différence de vous, madame Le Pen, Judas restera dans l'Histoire», a alors rétorqué le ministre du tac au tac. Une réponse qui, à y réfléchir à deux fois, laisse toutefois perplexe.

Le clash a débuté quand Gérald Darmanin a réagi à des applaudissements venus des rangs du Front national. Ces derniers manifestaient leur soutien à une sortie musclée du député LR Fabien Di Filippo contre la mise en place du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. «Il était un temps pas si éloigné où quand on siégeait sur [les bancs des Républicains], c'était une honte de se faire applaudir par le Front national», a alors lancé le ministre macroniste Gérald Darmanin, dans le but de moucher ses collègues LR.

S'il est vrai que l'élection d'Emmanuel Macron, puis les législatives, ont largement rebattu les cartes du paysage politique français, il est bon de se souvenir qu'on vient toujours de quelque part. C'est le cas de Gérald Darmanin, naguère qualifié d'«étoile montante» des Républicains, et qui a rejoint le gouvernement d'Edouard Philippe – un autre macron-compatible, issu des mêmes rangs. Le 11 juillet dernier, Gérald Darmanin, ainsi que cinq autres membres des Républicains, ont été suspendus de leurs fonctions exécutives au sein du parti de droite, en attendant une éventuelle décision d'exclusion en septembre 2017.

Lire aussi : Réforme du code du travail : Darmanin attaque Le Pen et Mélenchon sous un prétexte fallacieux

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix