Jean-Luc Bennahmias entendu comme témoin dans l'affaire des emplois fictifs présumés du MoDem

- Avec AFP

Jean-Luc Bennahmias entendu comme témoin dans l'affaire des emplois fictifs présumés du MoDem Source: Reuters
Jean-Luc Bennahmias

Selon l'AFP qui s'appuie sur une source proche du dossier, l'ancien eurodéputé du MoDem a été entendu comme témoin le 11 juillet dans l'enquête sur les assistants parlementaires européens du parti centriste.

Jean-Luc Bennahmias a été auditionné pendant plus de huit heures dans les locaux de l'Office anticorruption à Nanterre concernant l'affaire des emplois fictifs présumés du MoDem.

Il était convoqué dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte le 9 juin par le parquet de Paris notamment après le témoignage d'un ancien salarié du MoDem Matthieu Lamarre qui affirme avoir été détaché à temps partiel au service de Jean-Luc Bennahmias, à ce titre rémunéré sur des fonds européens de décembre 2010 à novembre 2011, sans n'avoir jamais travaillé pour lui.

L'ancien directeur de la communication du parti de François Bayrou, Matthieu Lamarre a été lui-même entendu comme témoin le 22 juin. Il a été convoqué dans les locaux de l'Office anticorruption de la police judiciaire (OCLCIFF) à Nanterre le lendemain de la démission du gouvernement des ministres de la Justice François Bayrou et des Affaires européennes Marielle de Sarnez, respectivement président et vice-présidente du MoDem. La ministre des Armées Sylvie Goulard avait annoncé son départ un jour plus tôt.

Lire aussi : Assistants d'eurodéputés MoDem : Corinne Lepage entendue pour donner sa version

Les enquêteurs s'interrogent sur les conditions d'emplois de salariés du MoDem à Paris qui ont cumulé leurs fonctions avec celle d'assistants de députés au Parlement européen, notamment lors de la législature 2009-2014. Le parti centriste répète toutefois avoir respecté toutes les règles en vigueur.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.