«Football Leaks» : perquisition au siège social du PSG et chez les joueurs Di Maria et Pastore

«Football Leaks» : perquisition au siège social du PSG et chez les joueurs Di Maria et Pastore© FRANCK FIFE Source: AFP
Angel Di Maria et Javier Pastore

Selon l'AFP, des perquisitions ont été menées le 23 mai au siège du PSG ainsi qu'aux domiciles de Javier Pastore et Angel Di Maria dans le cadre de l'enquête ouverte après les révélations issues des Football Leaks.

Selon une information de Mediapart confirmée par une source judiciaire auprès de l'AFP, des agents de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières se sont présentés dans la matinée du 23 mai chez les deux joueurs du Paris Saint-Germain Angel Di Maria et Javier Pastore afin d'y mener une perquisition.

Les agents ont ensuite pris la direction du siège social du PSG, au Parc des Princes, ainsi que des bureaux administratifs du club, à Boulogne-Billancourt. Ces perquisitions font suite à l'ouverture d'une enquête préliminaire en décembre par le parquet national financier pour «blanchiment de fraudes fiscales aggravées».

Les deux joueurs argentins sont soupçonnés de percevoir des revenus liés à leurs droits d'image via des sociétés écrans aux Pays-Bas qui les reversent ensuite à des sociétés domiciliées dans des paradis fiscaux. Et le PSG pourrait être en première ligne dans cette enquête. D'après un document publié le 10 mai par Mediapart, le club parisien a conclu un contrat en août 2015 avec une société offshore au Panama, gérant les droits à l'image de son attaquant vedette Angel Di Maria. Le contrat prévoit que le club touche une part de l'argent versé par les marques et les sponsors, selon le site d'informations.

Lire aussi : Football Leaks : ouverture d'une enquête en France pour blanchiment de fraudes fiscales

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.