Le 11 septembre ? «Wouah, génial !» : retour sur les bourdes télévisées de David Pujadas

Le 11 septembre ? «Wouah, génial !» : retour sur les bourdes télévisées de David Pujadas  © Philippe Lopez Source: AFP
David Pujadas

Après 16 ans de service au JT de 20h de France 2, David Pujadas a été évincé de son poste par Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions. RT France vous propose de revenir sur les gaffes marquantes de l'iconique présentateur.

«On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et ça, il va falloir que ça change.» Delphine Ernotte avait donné le ton en septembre 2015, et David Pujadas, qui vient de fêter ses 52 ans, n'a pas échappé au couperet. Après avoir animé le journal télévisé de 20h de France 2 depuis septembre 2001, le présentateur a appris le 17 mai qu'il ne serait pas reconduit en septembre. 

L'occasion de faire le bilan de ses 16 années passées à représenter le service public d'information, une carrière ponctuée de quelques bourdes mémorables. 


Quand David Pujadas découvre les images du 11 septembre 

Alors qu'il présente le JT de France 2 depuis seulement quelques jours, une équipe de Canal+ suit David Pujadas dans les locaux de la rédaction. Fruit du hasard, les caméras sont présentes lorsque les images des attentats du 11 septembre sont diffusées à la télévision. «Wouah, génial !», déclare alors le présentateur. Une sortie qui fera scandale lors de la diffusion de la séquence quelques jours plus tard sur Canal+. 

Quand David Pujadas s'énerve contre la régie 

«Non... Je suis très calme, je te dis juste tu m'informes, tu...» Le présentateur ignorait que son micro était ouvert alors qu'il avait un contentieux avec l'une des personnes en régie. Quelques secondes après sa sortie, il se rend compte de son erreur et reprend le cours du JT, le plus naturellement du monde.

Quand David Pujadas confond religion et nationalité 

Quelques jours après les attentats de janvier 2015, France 2 consacre un reportage à une famille française composée d'un musulman et d'une catholique. Mais David Pujadas annonce le reportage en parlant «d'un musulman et d'une française», avant de se le voir reprocher quelques jours plus tard et être contraint de faire son mea culpa

Quand David Pujadas fait un lapsus gênant 

«Et maintenant la météo présentée par Philippe merd... Verdier.» Si le présentateur s'est rattrapé à temps pour éviter de prononcer le mot dans son entièreté, tout le monde aura compris où il voulait en venir. 

Quand David Pujadas arrive en retard 

Lors d'une édition du journal de 20h, le présentateur a mal calculé son temps pour arriver sur le plateau au début du programme. «Hein ?», a-t-il laissé échapper alors qu'il se rendait compte qu'il était déjà en direct. Après quelques secondes de flottement, le JT a enfin pu commencer.

Lire aussi : David Pujadas avoue qu'il existe une «idéologie cachée» à l'œuvre dans son journal télévisé

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales