David Pujadas avoue qu'il existe une «idéologie cachée» à l'œuvre dans son journal télévisé

David Pujadas avoue qu'il existe une «idéologie cachée» à l'œuvre dans son journal télévisé Source: Reuters

Rejetant l'accusation selon laquelle son JT serait «de droite», David Pujadas s'est livré à un mea culpa pour le moins inédit dans une interview : son journal véhiculerait «l'idée que le salut et le bonheur résident dans la consommation».

«Oui, il y a une idéologie cachée.» C'est en ces termes que David Pujadas, le journaliste «le plus crédible de France» selon une récente enquête d'opinion, concède que la vision du monde reflétée par son journal télévisé de 20 heures sur France 2 serait biaisée. 

Interrogé par le magazine Society dans sa dernière édition de décembre, le présentateur vedette réfute l'idée selon laquelle son journal serait de droite, avant de se lancer dans une confession étonnante. «Je vais faire un mea culpa : oui, le journal véhicule une vision du monde, [selon laquelle] le salut et le bonheur résident dans la consommation, ou l'accumulation de richesses», a précisé le journaliste.

Il a reconnu qu'il orientait lui-même ses questions en ce sens lorsqu'il reçoit des personnalités politique. Mais David Pujadas admet pourtant que «cette vision matérialiste et productiviste du monde» ne sera plus, selon lui, «aussi évidente dans 30 ans».

Concédant que «la croissance non mesurée, l'attention portée aux autres, tout ce temps que l'on passe à échanger des services» sont des thèmes qui ne sont jamais abordés dans son journal télévisé, David Pujadas y voit pourtant autant d'éléments «essentiels dans une société».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales