Appel au boycott de Pizza Hut après une pub parodiant la grève de la faim de détenus palestiniens

Appel au boycott de Pizza Hut après une pub parodiant la grève de la faim de détenus palestiniens© Capture d'écran Twitter @yasserashour95
Un photomontage publié sur Facebook par Pizza Hut Israël, puis retiré, tourne en dérision la grève de la faim de prisonniers palestiniens

Au beau milieu d’un mouvement de protestation de détenus, qui réclament de meilleures conditions de détention dans les prisons israéliennes, la chaîne américaine a suscité un tollé après la diffusion sur les réseaux sociaux d’un post jugé indécent.

L’antenne israélienne de Pizza Hut aurait récemment publié un photomontage polémique sur sa page Facebook, sur lequel on voit l’homme politique palestinien Marouane Barghouti, l’un des leaders du mouvement de grève de la faim qui a actuellement lieu dans les prisons israéliennes, dans sa cellule, avec un faux carton de pizza sous son lit.

Sur l’image, un slogan écrit en hébreu : «Barghouti, si tu veux rompre ta grève, ne serait-ce pas mieux avec de la pizza ?»

De nombreux utilisateurs des réseaux sociaux ont partagé des captures d’écran de la publication supposée, qui aurait ensuite été retirée par la branche israélienne de Pizza Hut, qui n’a pas commenté la polémique.

Le montage s’inspirait d’une vidéo diffusée quelques jours plus tôt par l’administration pénitentiaire israélienne, qui disait prouver que le prisonnier se nourrissait en cachette. Les soutiens du militant palestinien avaient toutefois assuré que la séquence datait de plusieurs années et était utilisée par les autorités israéliennes pour casser le moral des grévistes de la faim.

Les appels au boycott se multiplient

Sur les réseaux sociaux, le photomontage a beaucoup fait réagir, suscitant une vague de protestations contre la chaîne de fast-food, avec le mot-clé #Boycott_PizzaHut.

Le fils du militant, Aarab Marouane Barghouti, a déclaré au magazine américain Newsweek : «Nous voulons que ce hashtag fasse le buzz. Nous sommes vraiment déçus qu’une chaîne mondiale réalise ce genre d’acte dégoûtant et nous allons poursuivre [cette action] jusqu’à ce qu’au minimum, ils s’excusent officiellement. BDS [un mouvement de boycott protestant contre la colonisation israélienne] va nous aider à faire passer le message».


Pizza Hut finit par s'excuser 

L'image n'était plus présente de la page Facebook de la franchise israélienne de la chaîne de restauration rapide le 10 mai au matin.

Une porte-parole de Pizza Hut International a présenté les excuses de la chaîne.

«Cet acte était totalement inapproprié et ne reflète pas les valeurs de notre marque», a-t-elle répondu dans un message adressé le 9 mai au soir à l'AFP.

«Le franchisé dans le pays en question a retiré» le post, a-t-elle déclaré. «Si quelqu'un a été blessé, nous le regrettons sincèrement», a-t-elle ajouté.

Marouane Barghouti a volontairement cessé de s’alimenter le 17 avril afin de protester contre les conditions de détention dans les prisons israéliennes. Son mouvement de grève de la faim a été suivi par près de 1 500 autres détenus palestiniens.

Lire aussi : Des militants de droite israéliens organisent un barbecue pour affamer les grévistes palestiniens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales