Macron redoutait la présence d'une taupe vallsiste au sein de son mouvement

Macron redoutait la présence d'une taupe vallsiste au sein de son mouvement© Charles Platiau Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Durant la période qui a suivi la création de son mouvement En Marche !, Emmanuel Macron aurait fortement suspecté la présence d'un infiltré dans ses rangs qui aurait travaillé pour le compte de Manuel Valls.

Dans un article datant du 13 avril, Le Figaro affirme qu'Emmanuel Macron redoutait la présence d'«infiltrés» au sein de son mouvement En Marche ! fondé un an auparavant, alors qu'il était encore membre du gouvernement. Une «taupe» qui aurait travaillé pour le compte de... Manuel Valls.

Au tout début du mouvement, les proches d’Emmanuel Macron étaient en effet «persuadés que l'ex-Premier ministre disposait d’une taupe au sein des équipes [d'En Marche !]». Aussitôt, la «taupe» présumée aurait été virée !

C'est le député socialiste Richard Ferrand, secrétaire général d'En Marche ! qui a le premier eu un doute à l'époque. «On retrouve tous nos échanges dans la presse», s’était-il un jour agacé, soupçonnant la présence d'un infiltré dans son mouvement.

Il semblerait que depuis, les soupçons d'infiltration vallsiste se soient dissipés, étant donné que l'ex-Premier ministre, candidat malheureux à la primaire de gauche, a finalement annoncé soutenir Emmanuel Macron, reniant ainsi son engagement à soutenir le vainqueur de la primaire,  Benoît Hamon.

Lire aussi : Un cadre d'En Marche ! accusé de communautarisme : le mouvement de Macron s'enlise dans la polémique

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix