Massoud Shadjareh: l’Occident mène une politique malavisée dans le Moyen-Orient, cause des attentats

Le site de l'attentat en Isère, capture d'écran de @le_Parisien
Le site de l'attentat en Isère, capture d'écran de @le_Parisien

Les attentats menés par les islamistes sont la faute de la politique de l’Occident au Moyen-Orient et non pas de l’islam, sur lequel médias et politiciens rejettent le blâme, estime le président de la Commission islamique des Droits de l'homme

RT France : C’est une attaque terrible, comment une telle attaque pourrait affecter la communauté musulmane en France ?

Massoud Shadjareh : Malheureusement, chaque fois que vous voyez ce genre d’abomination, cette sorte d’attaque monstrueuse, tout de suite après cet événement les médias et les hommes politiques commencent à attaquer la communauté musulmane. Malheureusement, les choses sont ainsi depuis les attentats du 11 septembre. Et chaque fois qu’il y a une telle sorte d’abomination, bien que les communautés musulmanes la condamnent, elles sont prises pour cible. Nous verrons donc que plus de mosquées, plus de centres islamiques seront attaqués.

Malheureusement, c’est comme ça que les choses se passent. Même en Grande-Bretagne après les attentats contre Charlie Hebdo, de 14 à 15 mosquées ont été attaquées. Et cela aggrave la situation. Les hommes politiques et dans une certaine mesure les médias échouent à mettre en relief les vrais problèmes – comment arrêter ces attentats au lieu de pointer du doigt la communauté musulmane qui est elle-même la victime de ces attaques. Si on jette un coup d’œil à Daesh – ils tuent en fait plus de musulmans que n’importe qui d'autre.

Il ne s’agit pas d’un conflit entre islam et Occident, c’est une abomination créée par la politique malavisée de l’Occident en Syrie, en Irak et ailleurs. En outre, elle est financée par l’Occident. Et le fait qu’il y aurait quelques milliers de jeunes Européens trompés qui rejoignent Daesh n’est pas la raison de cette abomination. La raison – c’est la politique malavisée et le financement non pas juste de la part de l’Arabie Saoudite, de la Turquie et du Qatar, mais aussi celui du Royaume-Uni et de l’Occident.

RT France : Vous venez de dire, Monsieur Shadjareh, qu’il y a des défauts en politique extérieure aussi bien qu’en politique intérieure. Mais si, par exemple, il s’avère que c’est un terroriste maison qui a effectué l’attaque d’aujourd’hui – quelles sont ses raisons ? Vous avez mentionné qu’un grand nombre de jeunes qui essaient de rejoindre Daesh. Qu’est-ce qui les attire dans une idéologie extrémiste ?

Massoud Shadjareh : Premièrement, l’idéologie extrémiste est promue par nos soi-disant alliés. L’Arabie Saoudite dépense des millions et créé ces centres qui promeuvent la vision de l’islam qui ne sert qu’à l’Occident et qui se répand dans le monde. Et c’est une vision très violente. De l’autre côté, nous aliénons nos jeunes dans l’Occident. L’islamophobie et la haine sont promus quotidiennement dans chaque attaque.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales