En Seine-Saint-Denis, un rappeur a bloqué une autoroute pour pouvoir tourner son clip (VIDEO)

En Seine-Saint-Denis, un rappeur a bloqué une autoroute pour pouvoir tourner son clip (VIDEO)© Capture d'écran de la vidéo de Fianso sur la chaîne Youtube de @EduardVardanyan
Suivez RT France surTelegram

Le 6 avril, un rappeur originaire d'Aulnay-sous-Bois prénommé Fianso a tout bonnement décidé de bloquer l'autoroute A3 pour tourner un «clip sauvage» avec son équipe. Malgré l'embouteillage qu'il a provoqué, aucune interpellation n'a été relevée.

L'autoroute A3. L'un des axes routiers les plus chargés de France. Le trafic est dense en ce 6 avril. Soudain, plusieurs grosses cylindrées roulent à la même hauteur, empêchant les véhicules qui les suivent de les doubler. L'Audi, la Mercedes et la BMW finissent par s'arrêter totalement au niveau de la sortie Blanc-Mesnil-Aulnay, sous les klaxons des automobilistes abasourdis et provoquant immédiatement un important embouteillage. 

Ni une ni deux, les véhicules mettent leurs warnings, un groupe d'individus en sort avec caméras, chaises et tables de bistrot et se mettent en plein milieu de l'autoroute. Ce tronçon de l'A3 va servir de scène de tournage pour le clip du rappeur Fianso (Sofiane Zermani, 30 ans), intitulé «Toka Toka».

Le rappeur s'y revendique notamment «braqueur de fret, de centres de triage», tandis que ses acolytes gesticulent en scandant «Alger-Paris-Bagdad».

La préfecture de police a indiqué n'avoir «jamais donné aucune autorisation» pour ce tournage. Alertés d'un embouteillage anormal sur l'autoroute, plusieurs policiers de la compagnie de CRS à moto qui patrouille le long des axes routiers se sont bien mis en chemin, mais le temps d'arriver sur place, le rappeur et son groupe avaient déjà plié bagages.

La diffusion de ce clip a fait le buzz sur la toile et entraîné des réactions d'agacement chez certains internautes, qui, dans l'espace réservé aux commentaires sous la vidéo, se sont indignés qu'un groupe d'individus puisse en toute impunité bloquer le trafic sur une autoroute.

D'autres l'ont pris avec plus d'ironie, comme l'humoriste Alban Ivanov, qui dans une courte vidéo où il se pavane en peignoir au milieu de la route, a suggéré au rappeur «d'appeler les copains la prochaine fois». 

 

Ce n'est pas la première fois que le rappeur Fianso a des problèmes avec les autorités. Le 7 janvier dernier, une trentaine de policiers avaient été caillassés alors qu'ils intervenaient sur le tournage d'un autre clip du rappeur qui n'avait pas été autorisé dans la cité des Musiciens aux Mureaux (Yvelines)

Lire aussi : «Haine anti-flic» : le rappeur Jo le Pheno en garde à vue (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix