«Haine anti-flic» : le rappeur Jo le Pheno en garde à vue (VIDEO)

© Capture d'écran Youtube

Le rappeur polémique Jo Le Pheno a été placé en garde à vue le 29 septembre. Le ministère de l'Intérieur a porté plainte contre lui, sur demande de plusieurs syndicats de police, suite à son clip «bavure», où il s'en prend aux forces de l'ordre.

C'est dans les locaux de la BRDP (brigade de répression de la délinquance contre la personne) que Jo le Pheno a été transporté, selon des sources policières. 

Plusieurs syndicats de police protestent en effet contre le dernier clip du rappeur intitulé «bavure», dans lequel il prononce des paroles telles que «Où sont les condés ? [...] On va les taper», «Je pisse sur la justice et la mère du commissaire». 

Le syndicat Alliance avait notamment dénoncé «la haine anti-flic» exprimée dans ce clip «qui outrage et menace» les policiers. «Le message est clair. Il est ultra-violent. C'est un appel au meurtre et à la haine intolérable», avait commenté le secrétaire national Ile-de-France d'Alliance à la chaîne LCI. 

Le Syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI-CFDT) et Alternative-CFDT avaient également condamné la diffusion de la vidéo «sur la chaîne YouTube, à l’heure où la France est en guerre contre le terrorisme et que les policiers sont mobilisés sur tous les fronts». 

Les syndicats dénonçaient, hormis les propos, l'attitude du rappeur dans le clip : on peut l'y voir en effet cracher sur des voitures de police ou simuler l'utilisation d'un pistolet. 

Lire aussi : Apologie du trafic de drogue dans un clip : un rappeur amateur arrêté

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales