François Hollande en appelle de nouveau à la solidarité suite à l'attentat en Isère

Le président français a tenu un point de presse d’urgence à Bruxelles suite à l’attaque islamiste sur une usine de gaz à Saint-Quentin-Fallavier.

Le président de la République, apparemment très ému, est intervenu face aux journalistes. «Il y a une émotion, mais l’émotion ne peut pas être la seule réponse», a-t-il dit, tout en indiquant que «c’est l’action, la prévention, la dissuasion» qui devaient maintenant prévaloir.

François Hollande a appelé la population à rester calme face à ces événements, rappelant de «ne pas céder à la peur, jamais».

Le président a annoncé qu'il quittait le Conseil européen de Bruxelles pour tenir un conseil d'urgence restreint avec les ministres concernés à l’Elysée ce vendredi après-midi.

En savoir plus : un décapité lors d’une présumée attaque islamiste sur une usine de gaz, l‘auteur arrêté

Un homme au volant de sa voiture a foncé pour forcer l’entrée de l’usine et a ensuite avant de faire exploser des bonbonnes de gaz qui se trouvaient à bord du véhicule, selon des sources proches du dossier. Une forte explosion s'est produite, suivie d'un incendie. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales