Rennes : deux élus LR aspergés d'urine par des militants «d'ultra-gauche»

Rennes : deux élus LR aspergés d'urine par des militants «d'ultra-gauche»© THOMAS BREGARDIS Source: AFP
L'agression a eu lieu au Royal, un bar situé derrière la mairie de Rennes

Venus présenter le programme de François Fillon à l'appel de l'association Sens Commun, mouvement émanant de la Manif pour tous, les deux élus municipaux ont été aspergés d'urine par «un groupuscule d'ultra-gauche». Ils vont porter plainte.

La journal Ouest-france rapporte dans son édition de 30 mars l'agression dont ont été victimes Bertrand Plouvier et Amélie Dhalluin, deux élus municipaux et candidats Les Républicains (LR) aux élections législatives, alors qu'ils participaient à une réunion politique à Rennes. Les deux candidats répondaient à l'appel de l'association Sens Commun, mouvement émanant de la Manif pour tous.

«Nous étions invités pour présenter le programme de François Fillon», explique Bertrand Plouvier, quand «cinq ou six individus de l'ultra-gauche sont rentrés et nous ont aspergés d'un liquide constitué de soupe de poisson et d'urine» en criant "les fachos ne se réuniront pas chez nous !"»

Le candidat aux législatives dénonce une «atteinte grave à la liberté d'expression» et estime que la «démocratie est en danger» face à ce type de groupuscules. Il a en outre fait part de sa volonté de porter plainte.

La maire socialiste de Rennes Nathalie Appéré a réagi dans un communiqué, condamnant vigoureusement une «agression inacceptable» et exprimant sa «solidarité et son soutien à Bertrand Plouvier et Amélie Dhalluin». «En s’attaquant à un débat politique, c’est la démocratie elle-même que l’on veut remettre en cause. Elle se nourrit de la confrontation des idées, mais jamais de l'insulte et de la violence», a poursuivi l'édile, appelant à ce que «les auteurs de ces actes soient identifiés et poursuivis».

Lire aussi : Enfarinés, claqués, (en)tartés... la vie dangereuse des politiques au contact du public (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.