Manifestation des policiers contre la condamnation de Damien Saboundjian (IMAGES)

Manifestation des policiers contre la condamnation de Damien Saboundjian (IMAGES)© Capture d'écran Twitter@KOVITOV_RT
Les policiers manifestent le 15 mars à Paris

Les policiers sont dans la rue pour protester contre la condamnation à cinq ans de prison avec sursis de leur confrère qui a abattu un fugitif en 2012. Les syndicats estiment que le jugement a été influencé par «les affaires Adama Traoré et Théo».

Les policiers s'étaient donné rendez-vous devant le Palais de justice le 15 mars à Paris, pour protester contre la condamnation en appel à cinq ans de prison avec sursis de leur collègue Damien Saboundjian.

Interrogé lors du rassemblement, Yves Lefebvre, le secrétaire général du syndicat Unité-SGP Police FO a dénoncé «un procès inéquitable». Il a estimé que son confrère avait été condamné «sous fond de situation conjoncturelle», faisant référence aux affaires Adama Traoré et Théo. Il s'est également plaint que la légitime défense, reconnue en premier jugement, ait été rejetée en appel au moyen d'un «réquisitoire outrageusement à charge».

Sous des affiches portant le slogan «Non à la présomption de culpabilité des policiers», le syndicat a annoncé qu'il demanderait une grâce présidentielle au nouveau chef d'Etat.

Lors d'une course-poursuite en 2012, Damien Saboundjian a abattu Amine Bentounsi d'une balle dans le dos alors que celui-ci venait de lancer une grenade factice. Lors de son jugement en appel le 10 mars, l'officier de police a été reconnu coupable de «violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner», alors qu'il avait été acquitté en première instance.

Lire aussi : Le Défenseur des droits critique le projet de loi sur la légitime défense des policiers

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales