«Fillon est mort de chez mort» : Sarkozy comparerait son soutien au candidat à un «chemin de croix»

«Fillon est mort de chez mort» : Sarkozy comparerait son soutien au candidat à un «chemin de croix»© Lionel Bonaventure Source: AFP
De l'eau dans le gaz entre Sarkozy et Fillon ?

L’ancien chef de l’Etat ne serait guère enthousiasmé par la candidature de François Fillon, empêtré dans les affaires. Et à terme, l’ancien président ne désespérerait pas que la situation lui bénéficie pour, qui sait, effectuer un improbable retour.

«Soutenir ce mec c'est un vrai chemin de croix. Je sais que l'astuce est un peu éculée, mais imagine-t-on le général de Gaulle se faire offrir des costumes ?», aurait lancé Nicolas Sarkozy évoquant le cas de François Fillon, mis en examen pour détournement de fonds publics, selon le Canard enchaîné à paraître le 15 mars.

L’ancien président, éliminé dès le premier tour de la primaire de son camp, aurait poursuivi : «Fillon est mort de chez mort. Et toute solution alternative est morte aussi. Ça va donc être le chaos.»

S’il se montre sceptique quant à l’issue du scrutin de 2017, Nicolas Sarkozy ne désespérerait pourtant pas que «"dans deux ou trois ans", le bordel aidant, la France regardera de nouveau vers lui», écrit le Canard, à la base des révélations qui ont conduit à la mise en examen du candidat.

Lire aussi : «Et alors ?» : Fillon face à la polémique suscitée par ses costumes «offerts par un ami»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage