En voiture, un joueur du PSG blesse un supporter lors d’échauffourées au Bourget (VIDEOS)

- Avec AFP

En voiture, un joueur du PSG blesse un supporter lors d’échauffourées au Bourget (VIDEOS)© DAMIEN MEYER / AFP Source: AFP
Thiago Motta

Après la correction historique subie sur la pelouse du FC Barcelone, les joueurs du Paris Saint-Germain ont été pris à partie, au Bourget, par des supporters déçus. Le véhicule conduit par Thiago Motta a heurté l’un d’eux en tentant de se dégager.

Des joueurs du Paris Saint-Germain ont été pris à partie par des supporters déçus, jeudi 9 mars vers 04h15 à l'aéroport parisien du Bourget, à leur retour d'une terrible défaite à Barcelone (6-1) et de leur élimination en Ligue des champions.

Les incidents ont eu lieu lorsque les joueurs sont sortis de la zone réservée. Une trentaine de supporters les attendaient, a précisé une source policière.

Les joueurs ont été pris à partie, un supporter a tapé sur la voiture du milieu du PSG Thiago Motta, qui a accéléré et l'a heurté, a ajouté cette source. Légèrement blessé, le supporter avait été transporté à l'hôpital à Saint-Denis. Il a déposé plainte, a indiqué une source proche du dossier.

Une enquête a été ouverte et confiée à la Police aux frontières (PAF), a précisé cette source. Selon elle, Thiago Motta n'a pour l'heure pas été entendu et aucune interpellation n'a eu lieu. 

Dans un communiqué transmis a l'AFP, le Collectif Ultras Paris (CUP) a assuré n'avoir «rien à voir avec ce qui s'est passé à l'aéroport du Bourget au retour de l'équipe». 

«Nous ne sommes pas de ceux qui retournent leur veste à la première difficulté. Comme nous l'avons toujours été, nous serons derrière le club, le président, le staff et les joueurs pour aller chercher le titre et les coupes, puis revenir plus fort la saison prochaine», ajoute le CUP.

Dans la soirée, le club parisien a réagi par communiqué, pour «condamner avec la plus grande vigueur les comportements inacceptables» des individus impliqués dans «ce contexte très agressif».

«Le club ainsi que toutes les personnes présentes ont bien entendu informé les enquêteurs qu'ils se tenaient à leur disposition pour aider à ce que toute la lumière soit faite sur ces événements regrettables», a précisé le PSG.

Humiliation, honte, tragique, naufrage : la presse n'a eu que l'embarras du choix pour qualifier l'élimination du Paris Saint-Germain par Barcelone, le 8 mars, en Ligue des champions.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage