Défaite du PSG : Twitter s'adonne à la comparaison avec la campagne présidentielle

Défaite du PSG : Twitter s'adonne à la comparaison avec la campagne présidentielle Source: AFP
Les favoris n'ont pas le vent en poupe ces derniers mois, en politique comme en sport

Les supporters de Paris, sous le choc après la cuisante défaite de leur équipe, n'ont pas tardé à comparer cette impensable débâcle aux récents événements politiques... ainsi qu'à ceux à venir.

Tout peut arriver. C'est sans doute la principale leçon à tirer de la lourde défaite du Paris Saint-Germain (PSG) face au FC Barcelone le 8 mars. Contre toute attente, le Barça a triomphé de l'équipe parisienne avec un score historique (6-1). Jamais une équipe ayant perdu le match aller sur un score de 4-0 n'avait jusqu'ici réussi à se qualifier au retour dans toute l'histoire de la Ligue des champions. Sous le choc, nombre de supporteurs du PSG y ont vu une preuve supplémentaire de l'imprévisibilité des événements ces derniers temps... et ont évidemment établi un parallèle avec l'actualité politique.

Voir le favori humilié par la réalité du terrain... tel est le souhait de certains. Après «une ascension fulgurante», nul n'est à l'abri de la «chute monumentale» – Emmanuel Macron pas davantage que le PSG.

Donné favori par la plupart des sondages, le candidat d'En Marche ! est l'objet d'un très médiatique enthousiasme. Un côté «macronesque» qui ne serait pas sans rappeler le traitement médiatique du PSG.

Les plus optimistes, de leur côté, savent que les perdants ne sont pas voués à renoncer à toute gloire : certains ralliements récents à Emmanuel Macron en sont la preuve. François Bayrou, Bertrand Delanoë, Robert Hue... il semble que la reconversion des ambitions déçues chez En Marche ! ouvre des perspectives au PSG.

Devenu synonyme de fiasco pour nombre de commentateurs, la campagne de François Fillon faisait également partie des sujets fréquemment évoqués après la déroute du PSG. «Ils avaient une autoroute, ils se font humilier», constate un internaute.

Pour certains, néanmoins, le candidat des Républicains, même si en délicatesse avec la justice, reste plus convaincant que le club parisien.

Des actions trop discrètes, des joueurs transparents voire «fictifs»... Il n'en fallait pas plus pour que certains internautes mentionnent le nom de Penelope Fillon. L'épouse du candidat est accusée d'avoir occupé un emploi fictif à ses côtés tout en ayant été grassement rémunérée.

Puisque l'actualité semble aller d'imprévus en surprises, les hypothèses improbables seraient-elles en passe de devenir les réalités de demain ? Plusieurs spectateurs du match sont désormais prêt à tout envisager. Après la victoire du Brexit, de Donald Trump et l'élimination, la victoire de Marine Le Pen n'est pas moins envisageable maintenant que le PSG a été éliminé.

Dépités au plus haut point, certains ironisent en s'estimant désormais prêts à tout – c'est à dire, à voter pour le Front national.

Mais il y a toujours plus malheureux que soi...

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.