Où François Fillon a-t-il vu annoncer le «suicide de [sa] femme» ?

Où François Fillon a-t-il vu annoncer le «suicide de [sa] femme» ?
Désireux de se poser en victime des rumeurs médiatiques, François Fillon aurait-il cédé à la tentation d'en inventer une ?

Le candidat a surpris nombre de personnes en affirmant que le suicide de son épouse avait été annoncé par «des chaînes de télévision». Après vérification, il semblerait qu'il ait été induit en erreur par le tweet d'une de ses proches.

Invité du journal télévisé de France 2 le 5 mars au soir, François Fillon a évoqué les «attaques» dont sa famille serait la cible. Se présentant comme un homme «blessé», le député de Paris a notamment fait référence à l'annonce du suicide de son épouse par certains médias le 1er mars. Seulement, aucune information de ce genre n'a été retrouvée par les nombreux internautes et journalistes ayant voulu vérifier les dires du candidat des Républicains. 

Si les rumeurs sont allées bon train après l'annonce imprévue du report de la visite de François Fillon au Salon de l'agriculture ce jour-là, jamais un éventuel suicide de Penelope Fillon n'a été mentionné par quelque journaliste que ce soit. Tout au plus certains éditorialistes ont-ils fait allusion à un «suicide politique» – une métaphore courante et sans rapport avec la famille du candidat de la droite.

Peut-être François Fillon a-t-il vu passer un tweet de Madeleine de Jessey, l'une de ses proches, cofondatrice et porte-parole de Sens commun, qui s'indignait le 1er mars de voir des journalistes annoncer «le suicide de Penelope» ? 

Quoi qu'il en soit, l'unique évocation d'un suicide de l'épouse de François Fillon se trouve sur le blog Eurocalifat, un site dénonçant «l'invasion islamique de l'Europe» et publiant régulièrement des fictions politiques. L'une d'elle, mise en ligne le 4 mars, s'intitule «Suicide des époux Fillon, présidentielle reportée». Il est toutefois peu probable que François Fillon ait basé son affirmation sur cette source.

Le même jour, très enthousiastes, les organisateurs de la manifestation de soutien à François Fillon au Trocadéro n'avaient pas hésité à annoncer la présence de 200 000 personnes sur place, un chiffre largement surestimé à l'opinion générale, et repris par François Fillon lui-même lors de son passage au JT de France 2.

Lire aussi : François Fillon assure qu’il n’est «pas autiste»… et s’attire les foudres des internautes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»