François Fillon assure qu’il n’est «pas autiste»… et s’attire les foudres des internautes

François Fillon assure qu’il n’est «pas autiste»… et s’attire les foudres des internautes© Jacques Demarthon / AFP
François Fillon suscite la colère après avoir déclaré qu'il n'était pas autiste

Erreur de communication ? La Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées et l'association SOS Autisme se sont en tout cas dit choquées par des propos du candidat de la droite jugés discriminants.

«Je ne suis pas autiste» : cette phrase, prononcée à plusieurs reprises par François Fillon lors du JT de France 2 du 5 mars, a suscité la polémique sur Twitter.

Alors que le candidat tentait de convaincre les téléspectateurs qu’il était bien conscient de la situation difficile dans laquelle il se trouvait, une partie de l’audience n’a pas été réceptive à cette formulation.

A commencer par la Secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, qui a dénoncé une «faute grave» et «la marque d’un profond mépris pour les personnes vivant avec des troubles du spectre autistique».

La présidente de l'association SOS Autisme France, Olivia Cattan a également réagi sur la chaîne LCI : «Une nouvelle fois, les familles et les personnes autistes s'indignent en écoutant le JT sur le service public.»

D’autres internautes lambda, disant être eux-mêmes atteint de la pathologie ou connaître quelqu'un dans cette situation, se sont plaints sur le réseau social.

«Grosse erreur de communication», ou encore «"autiste" n'est pas le synonyme de "stupide"» a-t-on pu lire parmi les réactions.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que retenez-vous de ce premier tour de la présidentielle ?

Résultats du sondage