Nantes : car dégradé et feu de route en amont du meeting de Marine Le Pen (PHOTOS)

Nantes : car dégradé et feu de route en amont du meeting de Marine Le Pen (PHOTOS)© Capture d'écran Twitter, @FranceNews24
Un feu déclenché sur la route reliant Rennes et Nantes, avant le meeting de Marine Le Pen du 26 février

Peu avant que la présidente du Front national ne livre un discours présidentiel au Zénith de Nantes, des incidents qui seraient imputables à des militants anti-FN ont éclaté : un feu, notamment, a été déclenché sur une route près de la ville.

Au lendemain de violents incidents ayant éclaté dans le cadre d'une manifestation contre la venue de Marine Le Pen à Nantes, le dimanche 26 février a déjà été marqué par des incidents qui seraient liés à des activistes anti-Front national (FN). Plusieurs cars transportant des militants et élus frontistes ont ainsi été dégradés par des manifestants sur la route nationale N137 reliant Rennes à Nantes, peu de temps avant le début du meeting de la candidate à l'élection présidentielle, a rapporté l'AFP. Ils entendaient organiser une opération escargot pour «nasser le Zénith», où se tient l'événement politique.

«Trois bus, deux venant de Rennes et un de Vitré ont été attaqués. Il y avait un barrage, la voie était bloquée, et ils ont brûlé des pneus. On ne pouvait plus avancer [...] Moi j’appelle cela des sauvages», a déclaré à l'AFP Emeric Salmon, conseiller régional FN de Bretagne. «A 20 km avant d'arriver à Nantes, il y avait des jeunes qui étaient sur le côté, encagoulés. Ils ont stoppé la circulation et se sont attaqués à moi et à mon collègue avec des bâtons et des barres de fer», a également confié la conductrice d'un des autocars, Alda Pereira. «Ils nous ont balancé de la peinture comme vous pouvez le voir, et ils ont dégradé le car, arraché les balais d'essuie-glace», a-t-elle ajouté.

Une vidéo impressionnante de manifestants menaçant un car de militants FN a été publiée sur Twitter.

Un feu allumé sur la route de Nantes par des zadistes

En outre, selon une source policière, «des zadistes ont enflammé des pneus sur la route [N137]. Ils sont une cinquantaine à tourner autour du dispositif policier. Deux bus ont été ciblés». Des photographies du brasier en question ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Le trafic routier dans les deux sens de circulation aurait été temporairement fermé, du fait de cet incident.

Marine Le Pen tient dans l'après-midi du 26 février un grand meeting présidentiel dans le Zénith de Nantes. La veille, la ville a été le théâtre d'une mobilisation anti-FN, qui a dégénéré.

Lire aussi : Violences en Ile-de-France : le Front national lance une pétition en soutien à la police

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.