Violences en Ile-de-France : le Front national lance une pétition en soutien à la police

Violences en Ile-de-France : le Front national lance une pétition en soutien à la police © ALAIN JOCARD Source: AFP
Marine Le Pen en visite dans un poste de police à Juvisy-sur-Orge le 7 février

Alors que des émeutes se succèdent dans la banlieue parisienne depuis le 11 février, le parti présidé par Marine Le Pen a envoyé un message de soutien sans équivoque en direction des forces de l'ordre.

Marine Le Pen, qui avait déclaré le 12 février sur les ondes d'Europe 1 soutenir «par principe» la police, a diffusé sur Twitter une pétition pour appuyer son soutien aux forces de l'ordre.

Dans la nuit du 12 au 13 février, un commissariat a notamment été pris pour cible dans l'Essonne, et trois voitures de police ont été endommagées. Dans un autre incident en Seine-Saint-Denis, des policiers ont dû lancer à toute allure leur véhicule en marche arrière, pour échapper à une foule d'émeutiers en colère qui se précipitait vers elle.

Depuis le rassemblement à Bobigny en soutien à Théo, ce jeune homme victime d'un viol présumé lors de son interpellation par la police, les incidents opposant les manifestants aux forces de l'ordre se sont multipliés en Ile-de-France.

A l'heure actuelle, le Front national est le seul parti à soutenir les forces de l'ordre de façon aussi catégorique, jusqu'à ce que l'existence d'une faute des policiers incriminés soit clairement démontrée. 

Lire aussi : Bobigny : une voiture de police fuit à toute vitesse devant une horde d'émeutiers (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.