Comment le site internet Bayrou.fr a jeté le trouble sur les intentions réelles du chef du MoDem

Comment le site internet Bayrou.fr a jeté le trouble sur les intentions réelles du chef du MoDem© Compte Twitter @bastienhugues
Capture d'écran du site internet Bayrou.fr, désormais disparu

Erreur, bug, «spoiler» ou simple «trolling» ? Quelques minutes avant l'annonce du ralliement de François Bayrou à la candidature d'Emmanuel Macron, un site internet dédié à la «campagne» du leader centriste avait été repéré sur le Web.

Une heure avant la conférence de presse de François Bayrou du 22 février, l’apparition d’un site de campagne, Bayrou.fr, a semblé dévoiler les intentions du patron du Mouvement démocrate.

Sur cette page, qui n’a été en ligne que durant quelques minutes, on pouvait notamment voir François Bayrou poser à côté du slogan : «Les Français sont mûrs pour des temps nouveaux». En dessous, le visiteur était invité à s’inscrire pour «suivre la campagne». Certains médias français avaient alors imaginé qu'il s'agissait d'une erreur de communication, «spoilant» l’annonce de la candidature du maire de Pau. 

Sur la devanture du site internet, le portrait de François Bayrou renforçait par ailleurs l'idée de la candidature du centriste. Cette photographie est en effet signée d'une certaine Soazig de la Moissonnière, qui avait déjà officié au service du leader du MoDem durant la campagne présidentielle de 2012.

Cependant, François Bayrou a finalement pris à contre-pied les rumeurs naissantes sur sa participation aux élections présidentielles en annonçant au cours de sa conférence de presse son ralliement à la candidature d'Emmanuel Macron

«Certains ont cru à un leurre, mais il s'agit d'un simple bug technique du prestataire», a indiqué le secrétaire général du MoDem, Marc Fesnau, dans des propos rapportés par le journal Le Figaro.

«Ce site était prêt depuis longtemps. C'était une base de travail car tout était prévu de longue date, au cas où. Vous comprendrez que ce genre de décision se prépare et que l'on n'improvise pas un lancement de campagne sur un coin de table. Cela montre que nous étions manifestement parés pour nous lancer», a-t-il encore justifié.

Désormais, le site Bayrou.fr redirige les internautes vers la page du Mouvement démocrate.

Lire aussi : «Le chat noir des candidats ?» : la droite raille le ralliement de Bayrou à Macron

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales