La «dimension christique» de Macron «fait peur» à ses opposants 

La «dimension christique» de Macron «fait peur» à ses opposants © Pascal Rossignol Source: Reuters
Emmanuel Macron

Eric Ciotti et Florian Philippot se sont tous deux inquiétés du côté «christique» d'Emmanuel Macron, allant même jusqu'à qualifier le leader d'En Marche ! de «gourou» sans programme.

«Quand on voit ce que disait ce week-end Monsieur Macron, j’ai envie de dire ça fait peur. Pas de programme. Il revendique qu’un candidat à la présidentielle n’ait pas de programme. Donc il est élu sur quoi ? Il parle de magie, de mystique, quelque part, il dit qu’il est christique. Oui, ça fait peur. Ça fait peur», a déclaré Eric Ciotti, député des Alpes maritimes Les Républicains (LR), sur LCP à propos de la candidature du candidat d'En Marche ! que les sondages donnent toujours gagnant face au candidat des Républicains.

Lire aussi : Macron lance des hurlements «hystériques» dans son discours, la toile est morte de rire (VIDEO)

Emmanuel Macron avait affirmé le 12 février au Journal du Dimanche (JDD) ne pas chercher à «être un prédicateur christique». «Cette dimension christique, je ne la renie pas; je ne la revendique pas», avait-il déclaré. Le candidat à la présidentielle affirmait aussi : «C'est une erreur de penser que le programme est le cœur» d'une campagne électorale, ajoutant : «La politique, c'est mystique.» 

«Peut être que Sylvain Durif s'est reconverti en Emmanuel Macron»

«Je l'ai vu nous dire qu'il n'était pas nécessaire d'avoir un programme à l'élection présidentielle, il nous a parlé de mystique et de magie, il se reconnaissait même une certaine dimension christique. [...] Il me fait de plus en plus penser à un gourou», s'est moqué Florian Philippot sur LCP le 13 février. 

«On se demandait si Sylvain Durif, le Christ cosmique, serait candidat, mais peut-être qu'il s'est reconverti en Emmanuel Macron», a également ironisé le vice-président du Front national (FN).

François Fillon avait aussi attaqué le candidat d'En Marche en le qualifiant de «gourou issu du système qu'il dénonce aujourd'hui», lors d'un meeting le 6 février.

Emmanuel Macron devrait présenter son programme présidentiel début mars. 

Lire aussi : Emmanuel Macron reçu en grande pompe en Algérie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.