Florian Philippot : «Fillon est entre les mains des puissances d’argent»

Florian Philippot : «Fillon est entre les mains des puissances d’argent» Source: Reuters
«Quels autres points de son programme sont déterminés par d’éventuelles relations de dépendance financière ?» s'est interrogé Florian Philippot au sujet de François Fillon

Jugeant la prestation de François Fillon face à la presse «pas convaincante», Florian Philippot s'est interrogé sur le lien du candidat avec les assurances privées, après qu'il a annoncé avoir eu pour client de son cabinet de conseil l'assureur AXA.

Invité au micro d'Europe1 à réagir à la conférence de presse de François Fillon ce 6 février, Florian Philippot a estimé que le candidat de la droite n'avait pas été «convainquant» et qu'il aurait dû se retirer.

«Il a rompu le lien de confiance avec les Français et ce lien aura du mal à se retisser», a-t-il également affirmé, ajoutant qu'il aurait, préféré que François Fillon annonce son retrait.

Le vice-président du Front national a également dénoncé les «mensonges» de François Fillon lors de sa conférence à la presse, notamment lorsque le candidat de la droite et du centre a affirmé que la journaliste qui avait réalisé l'interview de son épouse, s'était manifestée auprès du couple Fillon. Elle leur aurait alors témoigné son soutien face à des images «sorties de leur contexte» - la journaliste anglaise a nié ces faits après la conférence de presse. 

«Pourquoi a-t-il besoin d’inventer ce mensonge ? C’est tout à fait surprenant», s'est interrogé Florian Philippot, qui a également soulevé un autre point d'ombre selon lui : François Fillon a annoncé avoir pour client de sa société de conseil le géant des assurances AXA. «Or son projet en matière de Sécurité sociale, c’est largement une privatisation de la Sécurité sociale au profit des assurances privées», a noté Florian Philippot.

«Cela pose un énorme problème politique. Cela veut dire que cet homme n’est pas libre, qu’il est entre les mains des puissances d’argent. Quels autres points de son programme sont déterminés par d’éventuelles relations commerciales, ou des relations de dépendance financière ? L’opération vérité aurait dû aller jusqu’au bout».

Lire aussi : «Nouveau couac pour François Fillon : sa femme travaillait en réalité pour lui depuis 1986»

 

 

 

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage