«Monsieur le Premier ministre» : des internautes étonnés que l'on appelle ainsi le candidat Fillon

«Monsieur le Premier ministre» : des internautes étonnés que l'on appelle ainsi le candidat Fillon© Jonathan Moadab / RT France
La conférence de presse de François Fillon

De nombreux internautes ont été surpris qu'Olivier Mazerolle, journaliste de RTL, ait appelé François Fillon «Monsieur le Premier ministre» lors de sa conférence de presse pour répondre aux accusations d'emploi fictif présumé de sa femme Penelope .

«Bonjour Monsieur le Premier ministre»... L'entrée en matière de la question d'Olivier Mazerolle, éditorialiste à la radio RTL, n'est pas passée inaperçue dans le flot de questions adressées à François Fillon, qui tenait une conférence de presse de crise en lien avec les accusations d'emploi fictif qui visent sa femme, Penelope. 

Lire aussi : Ladreit de Lacharrière : l'emploi de Penelope Fillon à la Revue des deux mondes «n'a rien de fictif»

«Pourquoi tous les journalistes appellent-ils Monsieur Fillon : "Monsieur le Premier Ministre" ? Ça fait quelques années qu'il ne l'est plus ! #FAYOTS», s'est étonnée une utilisatrice du réseau social Twitter.

Un autre internaute a repris l'idée que qualifier ainsi le candidat Les Républicains à la présidentielle serait un signe de complaisance vis-à-vis de lui, en postant notamment l'affiche du film Les Nouveaux Chiens de Garde, dénonçant l'éditocratie journalistique, favorable aux puissants. 

Un utilisateur a même qualifié le journaliste de «laquet».

Lire aussi : Nouvelle accusation contre Fillon : l'attribution d'une décoration dans le viseur des enquêteurs

«Ils sont encore bloqués en 2012 chez RTL ?», s'est demandé un internaute. 

Néanmoins, certains, connaissant la réponse à la raison de l'utilisation de ce titre pour qualifier François Fillon, se sont tout de même étonnés qu'il soit utilisé lors de la conférence de presse d'un candidat à la présidence. 

En effet, le titre de Premier ministre se conserve à vie. Ce n'est néanmoins pas le seul avantage que ceux qui ont occupé une telle fonction en retirent : ils bénéficient d'une protection policière, d'une voiture avec chauffeur, d'un bureau ainsi que d'une secrétaire. 

Lire aussi : François Fillon ne lâche pas l'affaire : «Mon programme dérange le désordre établi»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.