Primaire à droite : quand Nadine Morano conseille poliment à Alain Juppé de se casser !

Primaire à droite : quand Nadine Morano conseille poliment à Alain Juppé de se casser ! Source: Reuters

Invitée le 24 novembre sur BFMTV et RMC, Nadine Morano a estimé qu'il aurait été «élégant de la part de Juppé de se retirer». Elle a par ailleurs déclaré qu'elle voterait pour François Fillon au second tour de la primaire à droite.

«Pendant plus d'un an et demi, on annonce à la France entière qu'il sera le vainqueur de cette primaire. Il arrive à 16 points derrière François Fillon. D'ailleurs, j'aurais trouvé élégant de sa part de se retirer. A ce premier tour, il y a eu un choix qui a été très clair», a affirmé Nadine Morano au micro de Jean-Jacques Bourdin, le 24 novembre sur BFMTV et RMC.

Décidée à ne pas mâcher ses mots contre le maire de Bordeaux, la députée a poursuivi sa charge, estimant «totalement ridicules» les attaques d'Alain Juppé contre l'ancien Premier ministre sur l'avortement.

La députée européenne a par ailleurs réaffirmé son soutien à François Fillon, rappelant avoir été sa ministre, et le jugeant en conséquence apte à la tâche : «Je connais son sérieux et sa solidité, il défend des vraies valeurs pour la France qui me vont bien. Je l'ai rencontré, on a discuté de la politique migratoire, j'ai beaucoup d'accords avec lui», a-t-elle déclaré.

Nadine Morano n'est pas la seule à critiquer Alain Juppé pour ses diatribes anti-Fillon. A droite, 215 parlementaires ont publié une tribune intitulée «Elevons le débat !» dans Le Figaro daté du 23 novembre, appelant Alain Juppé à mesurer ses propos et à éviter de caricaturer son adversaire.

Arrivé en tête, contre toute attente, de la primaire de la droite et du centre, François Fillon s'est imposé face à Alain Juppé et Nicolas Sarkozy en récoltant 44% des voix. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.