Avouer avoir fait l'amour dans l'ascenseur et soutenir Hollande, même combat pour la com de l'Elysée

Avouer avoir fait l'amour dans l'ascenseur et soutenir Hollande, même combat pour la com de l'Elysée© Topito
Un photomontage partagé par le directeur de la communication de François Hollande

Gaspard Gantzer, directeur de la communication de l'Elysée, s'est lâché sur son compte Facebook en postant un photomontage destiné à dénoncer «l'absurdité des sondages», face aux chiffres calamiteux de la popularité du président de la république.

Gaspard Gantzer, notamment connu pour avoir posté sur le réseau social Facebook des photos de lui en train de fumer du cannabis, a de nouveau surpris ses abonnés en postant deux images, l'une de François Hollande, l'autre d'un couple s'adonnant aux plaisirs de la chair dans un ascenseur.

Le point commun entre les deux ? 4% des Français avouent soutenir l'action du président de la République selon un sondage récent, tandis que 4% des Français ont admis avoir déjà fait l'amour dans une cabine d'ascenseur, a repéré Le Point.

Lire aussi : Lutte contre le harcèlement : encore un superbe «fail» des communicants du gouvernement

Une pointe d'humour déroutante pour certains des contacts de Gaspard Gantzer. «Ça n'a ni tête ni queue !», commente un de ses «amis» sous la publication, tandis qu'un autre lance une saillie à l'encontre du président : «Il l'a pas fait dans l'ascenseur social en tout cas.» Un sénateur PS a même dénoncé une «communication de caniveau».

«C'est pour démontrer l'absurdité des sondages», a répondu Gaspard Gantzer aux critiques. Il s'est tout de même trouvé un défenseur du président et du directeur controversé de sa communication pour émettre une opinion positive au sujet de ce post Facebook : Julien Dray, conseiller régional PS pour la région Ile-de-France, qui s'est fendu d'un «J'aime bien», accompagné d'une mention «J'aime».

Le photomontage avait été originellement posté par le site Topito, qui avait consacré un article aux «10 trucs que font 4% des Français (à part soutenir Hollande)».

Lire aussi : Réseaux sociaux : quand les responsables politiques n’ont pas lu la notice

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.