Charente-Maritime : la moitié des migrants de Calais accueillis dans un centre ont disparu

Charente-Maritime : la moitié des migrants de Calais accueillis dans un centre ont disparu© Pascal Rossignol Source: Reuters
Des migrants quittant la «Jungle» de Calais lors de son démantèlement, le 15 octobre (photographie d'illustration)

11 des 22 jeunes migrants qui avaient été transférés le 27 octobre du camp de la Jungle à Calais vers le centre d'accueil de Fouras, en Nouvelle-Aquitaine, se sont enfuis dans les jours qui ont suivi. Les autorités sont actuellement à leur recherche.

Le centre d'accueil de Fouras n'était-il pas à la convenance de ces migrants ? 11 jeunes individus fraîchement arrivés dans le Centre international de séjour (CIS) de la commune de Charente-Maritime s'en sont échappés, rapporte le journal Sud Ouest dans son édition du 31 octobre.

Le 27 octobre dernier, 22 migrants avaient été placés dans cet établissement dans le cadre du démantèlement du camp illégal de Calais où ils vivaient. Deux de ces nouveaux hôtes ont disparu dès le lendemain, deux autres le surlendemain, quatre dans la nuit du 29 au 30 octobre, et enfin trois dans la journée du 30.

Un imprévu qui ne manque pas d'inquiéter les autorités : d'après Sud Ouest, les gendarmes de la commune sont actuellement à la recherche de ces jeunes migrants.

Lire aussi : 2 500 demandeurs d'asile auraient disparu des centres d'accueil finlandais

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales