Calais : le rapport du viol d'une migrante révèle de multiples agressions sexuelles dans la Jungle

Calais : le rapport du viol d'une migrante révèle de multiples agressions sexuelles dans la Jungle Source: Reuters

Rapporté au Parquet de Boulogne par une association, le viol d'une jeune femme par cinq hommes dans la nuit du 24 au 25 octobre, jour du démantèlement de la lande, lève le voile sur les multiples violences sexuelles qui s'y sont déroulées.

Les faits se seraient déroulés  «a priori dans la Jungle» rapporte le quotidien Nord Littoral. Examinée par un médecin, la jeune femme, d'origine éthiopienne, devra témoigner de son agression, une fois qu'un traducteur aura été dépêché. Elle aurait été violée par cinq hommes au cours d'un viol collectif au moment du démantèlement de la Jungle de Calais.

Alerté par une association, le parquet de Boulogne-sur-Mer a ouvert une enquête pour vérifier des faits. Peu d'informations sont disponibles à ce jour, les autorités restant discrètes malgré les multiples sollicitations médiatiques liées au démantèlement précise le quotidien. 

Quelques jours auparavant, le 18 octobre, un autre cas de viol avait été rapporté. Une interprète afghane de 38 ans, mariée et mère de deux enfants, venue accompagner un journaliste pour son reportage avait été violée après avoir été menacée par un couteau. Selon une source judiciaire du Mirror, les chances de retrouver les coupables sont infimes, ces derniers ayant sans doute fui juste après leur crime. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales