Vague d'incendies à Calais : le préfet parle de «tradition» des migrants, la droite scandalisée

Vague d'incendies à Calais : le préfet parle de «tradition» des migrants, la droite scandalisée© Pascal Rossignol Source: Reuters

Fabienne Buccio, préfet du Pas-de-Calais, a suscité de vives réactions à droite en déclarant que les multiples incendies qui se sont déclenchés en marge du démantèlement de la «jungle» étaient le fait d’une coutume des réfugiés.

«Nous avons l’habitude de ce genre de comportement […] On peut le regretter mais ça fait partie des traditions de la population migrante de détruire leur habitat avant de partir» a déclaré Fabienne Buccio, préfet du Pas-de-Calais sur la chaîne d’information BFMTV le 26 octobre. Elle réagissait aux différents incendies de tentes et de cabanes qui ont éclaté en marge du démantèlement du camp de réfugiés.

Face à ces propos, plusieurs hommes et femmes politiques de droite sont montés au créneau. Le député LR des Français de l’étranger Thierry Mariani a ironiquement tweeté : «C’est beau le multiculturalisme.»

«La préfète [sic] feu follet est très allumée», a pour sa part publié le député FN du Gard Gilbert Collard. Sa colistière, la députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen a quant à elle qualifié les propos de «surréalistes». Enfin, le vice-président frontiste Florian Philippot a appelé à «démettre» Fabienne Buccio de ses fonctions.

Lire aussi : A l’issue du deuxième jour d’évacuation, un énorme incendie ravage la «Jungle» (PHOTOS, VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.