Dans un livre, Hollande affirme que Fillon lui a demandé de «taper» sur Sarkozy

Source: Reuters

Dans un livre à paraître le 13 octobre intitulé Un président ne devrait pas dire ça..., le président affirme que François Fillon aurait demandé à l'Elysée d'accélérer les procédures judiciaires contre Nicolas Sarkozy pour empêcher son retour.

«François Hollande nous confirme au moins à deux reprises lors de nos entretiens que François Fillon a demandé à Jean-Pierre Jouyet, son secrétaire général, d'accélérer le cours des affaires judiciaires, Bygmalion et autres, visant Nicolas Sarkozy et que François Hollande a dit à Jean-Pierre Jouyet : "Non, on ne met pas les mains là-dedans, on ne s'occupe pas d'affaires de justice"», relate à BFMTV le journaliste du Monde Gérard Davet, co-auteur du livre Un président ne devrait pas dire ça... avec Fabrice Lhomme.

Les journalistes, qui ont révélé les bonnes feuilles de leur livre ce mercredi 12 octobre, soit la veille de sa parution officielle, se font l'écho du président : selon François Hollande, toujours cité par Gérard Davet, le message de l'ancien Premier ministre était clair : «Si vous ne faites rien, il reviendra».

Ce type de révélation ne date néanmoins pas d'hier. Dans un précédent livre intitulé Sarko s'est tuer, publié en novembre 2014, les deux journalistes écrivaient déjà que l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy avait demandé à Jean-Pierre Jouyet, lors d'un déjeuner le 24 juin 2014, de «taper vite» sur le prédécesseur de François Hollande pour lui mettre des bâtons dans les roues.

François Fillon avait engagé des poursuites en diffamation contre les auteurs de ces lignes, qui ont été relaxés en appel en mars dernier.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales