Trafic d'influence : l'ex-patron du renseignement Bernard Squarcini mis en examen

- Avec AFP

© François Guillot Source: AFP

L'ancien patron du renseignement français a été déféré devant la justice et mis en examen, après deux jours de garde à vue dans une enquête où il est soupçonné de trafic d'influence depuis sa reconversion dans le privé.

Après avoir été interrogé pendant deux jours, Bernard Squarcini a finalement été mis en examen pour violation du secret, trafic d'influence et détournement de fonds publics.

Ancien numéro deux de la Direction centrale du renseignement intérieur (la DCRI, aujourd'hui rebaptisée DGSI), Bernard Squarcini s'est ensuite reconverti dans le privé et a créé une société de conseil en sécurité, Kyrnos. Parmi les clients de cette société, on trouve le groupe de luxe français LVMH. 

Par ailleurs, un policier en poste à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), proche de Bernard Squarcini, devrait aussi être présenté aux juges d'instruction financiers.

L'ex-patron de la police judiciaire parisienne, Christian Flaesch, aujourd'hui cadre sécurité chez LVMH et auquel Bernard Squarcini avait demandé en 2013 de lui communiquer des informations confidentielles sur une enquête conduite par le parquet de Paris concernant... LVMH. Un autre ancien cadre de ce groupe de luxe a été, à l'issue de sa garde à vue, convoqué ultérieurement chez les juges pour une possible mise en examen.

Lire aussi : Squarcini, Buisson : le réseau de Nicolas Sarkozy sous le feu des projecteurs

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales