Depardieu : la France est «un Disneyland peuplé d'imbéciles»

© ALEXA STANKOVIC Source: AFP

L'acteur, habitué aux déclarations fracassantes, a reproché à la France de se transformer en vaste centre touristique pour étrangers. Il a également déclaré apprécier le «côté hooligan» du président russe.

«Gégé» n'a semble-t-il plus beaucoup d'affection pour son pays natal. Dans un entretien accordé au journal italien Il Corriere della Sera daté du 22 septembre, le célébrissime acteur a déclaré que la France risquait «de devenir un Disneyland pour les étrangers, peuplé d'imbéciles qui font du vin et du fromage qui pue pour les touristes». Enfonçant le clou, l'interprète de Cyrano de Bergerac et d'Obélix a assuré qu'il n'y avait «plus de liberté» dans l'Hexagone, et que les gens y étaient «manipulés».

Le cinéma, domaine dans lequel la France excellait jadis, «n'existe plus» selon Gérard Depardieu, qui a dénoncé la pression exercée par les blockbusters américains sur le septième art. «Il y a un monde du divertissement, les gens, terrorisés par les Américains, ne savent plus quelle langue parler», a regretté l'acteur. «Il y a dix stars et elles sont toutes américaines. Leurs films bourrés d'effets spéciaux sont des jeux, et le reste du cinéma a du mal à exister», a-t-il encore déploré.

Les gens, terrorisés par les Américains, ne savent plus quelle langue parler

Interviewé à l'occasion de la sortie de la version italienne de son ouvrage autobiographique, la star a néanmoins tenu des propos élogieux à l'égard de l'Italie, qui selon lui, n'a pas perdu sa culture et son identité. «Parce que vous [les Italiens] êtes un pays jeune, né avec Garibaldi» (en 1861), a-t-il expliqué.

Titulaire d'un passeport russe depuis 2013, le monstre sacré du cinéma français a également trouvé l'occasion d'adresser un compliquent au président Vladimir Poutine, dont il a dit apprécier le «côté hooligan».

Un récidiviste du French bashing

Ce n'est pas la première fois que Gérard Depardieu se montre sévère vis-à-vis de la France. En mai dernier, l'artiste avait déclaré à Nice Matin : «Il y a tellement de merde en France que c'est très difficile d'y faire sa place, puisque l'on vous prend tout. On prend tout, y compris aux plus pauvres, surtout aux plus pauvres.»

En février, toujours dans Nice Matin, il s'était demandé «comment ne pas se sentir plus russe que français avec le président qu'on a en France ?»

Lire aussi : Gérard Depardieu : «Je vais tout vendre et me barrer en Biélorussie chez les paysans»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales