Gérard Depardieu : «Je vais tout vendre et me barrer en Biélorussie chez les paysans»

Gérard Depardieu, véritable monument du cinéma français veut «tout vendre» et se «barrer en Biélorussie»© Eric Gaillard Source: Reuters
Gérard Depardieu, véritable monument du cinéma français veut «tout vendre» et se «barrer en Biélorussie»

L'acteur français de 66 ans, qui n'habite déjà plus en France, compte vendre tous les biens qu'il possède dans le pays et partir habiter... En Biélorussie. Il dit notamment particulièrement apprécier le président Loukachenko.

Notre Gégé national n'a désormais pas fini de nous étonner. Après avoir quitté la France, s'être exilé en Belgique dans la petite ville frontalière de Néchin et acquis avec le plus grand enthousiasme la nationalité russe, il vient de déclarer dans une interview à TV Magazine qu'il pensait désormais à tout vendre et s'éxiler pour de bon. 

«Je crois que je vais tout vendre en France ! Je ne veux plus faire partie de ce pays», a-t-il déclaré sur un ton maussade et détaché. 

«Je veux juste me barrer de ce pays» a ajouté l'acteur, véritable monument du cinéma français. Il assure que «ce n'est pas le problème des impôts locaux», affirmant qu'il n'était «absolument pas d'accord avec l'utilisation qu'on fait de l'argent de [nos] impôts».

Ainsi, il déclare ne plus vouloir être propriétaire, voulant «juste aller ailleurs, louer, vivre et mourir. Et travailler avec des gens que j'aime».

Aujourd'hui, Depardieu dit habiter en Italie. Mais surtout, il a affirmé qu'il vivrait bientôt «en Biélorussie, chez les paysans, car c'est beau et que le président (Alexandre Loukachenko, ndlr) est un homme sympa».

En effet, en juillet dernier, Gégé, en visite à Minsk, la capitale biéolorusse, avait déjà affirmeé aux médias vouloir «investir dans l'agriculture biélorusse».

Lorsque les journalistes lui ont demandé ce qu'il entendait par vendre tous ses biens, Gérard Depardieu, agacé, a répondu «Mais tout je vous dis !», sans donner plus de précisions.

Propriétaire de vignobles en France et à l'étranger, l'acteur a aussi investi ces dernières années dans divers restaurants et commerces de bouche dans la capitale, comme par exemple «La Fontaine Gaillon» et «l'Écaille de la Fontaine», situés près l'Opéra Garnier, dans le 9e arrondissement.

Visiblement irrité, il a également balayé le système politique européen : «Honnêtement, je n'aime pas l'idée de cette Europe à venir. Avec les dirigeants qui sont au pouvoir en France, en Italie, en Allemagne... Je n'aime pas !» a-t-il déclaré, assurant toutefois qu'il «aime les Français».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales