Loi travail : une centaine de jeunes a essayé de bloquer le lycée Voltaire à Paris (PHOTOS)

Photo d'archive d'un blocage au lycée Arago © Benoit Tessier Source: Reuters
Photo d'archive d'un blocage au lycée Arago

Si les manifestations intersyndicales semblent terminées concernant la loi travail, des jeunes lycéens et des membres de la mouvance autonome se sont mobilisés pour bloquer un établissement situé place de la Nation à Paris.

Mobilisés dès les premières lueurs du jour, plusieurs dizaines de jeunes se sont donnés rendez-vous place de la Nation afin de bloquer le lycée Voltaire. Mais la police, qui avait eu vent de l'organisation de cette action, était déjà sur place.

Ils ont empilé des poubelles devant les portes de l'établissement du XIe arrondissement, tagué des slogans «C'est fermé» et «Crame ton lycée». Ils arboraient une banderole du Mili (Mouvement Inter Luttes Indépendant) proclamant «La jeunesse est là. Ca va péter dans tout Paname».

Les lycéens, dont plusieurs avaient le visage dissimulé par une cagoule ou un masque, criaient également «Justice pour Adama», en référence à Adama Traoré, mort en juillet dans le Val-d'Oise lors de son interpellation par les gendarmes, et «Tout le monde déteste la police».

Lire aussi : Mobilisation nationale contre la loi Travail, baroud d'honneur des manifestants ?

Le Mili, mouvement de lycéens et d'étudiants, avait appelé à faire du 22 septembre une journée de «lutte contre la loi travail et son monde» et à dénoncer les violences policières. La loi travail, contestée depuis le printemps dans la rue a été promulguée le 9 août.

L'un des manifestants, qui a refusé de s'identifier, a précisé que le groupe avait auparavant mis le feu à des poubelles entassées devant le lycée Bergson, dans le XIXe arrondissement, en pointe lors des manifestations du printemps contre la loi El Khomri.

Devant les portes du lycée Voltaire, une jeune fille a déposé une pancarte blanche «Jeunesse, lève toi». Un autre lycéen tentait de casser une caméra de surveillance installée quelques mètres plus haut, à l'aide d'un bâton.

Une manifestation sauvage s'est ensuite déroulée dans Paris, au cours de laquelle les participants ont effectué quelques dégradations.

Lire aussi : Arrestations, blessés, cocktails Molotov : manifestation anti-loi Travail sous haute tension à Paris

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales