Sondage : pour 97% des Français, la menace terroriste est élevée

© Yves Herman Source: Reuters

97% des Français estiment que la menace terroriste est «élevée» ou «très élevée», indique un sondage Ifop à paraître le 16 septembre dans les quotidiens Midi Libre et La Dépêche du Midi, le premier depuis la découverte des bonbonnes de gaz à Paris.

Le sondage a été réalisé par l'agence Ifop du 12 au 14 septembre auprès d’un échantillon de 1 011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

D'après ce sondage, 55% des personnes interrogées considèrent la menace terroriste «très élevée» et 42% «élevée», soit deux points de plus en à peine une semaine (95% dans une étude réalisée du 5 au 6 septembre).

Il s'agit du premier sondage réalisé depuis qu'il a été annoncé que plusieurs attentats ont été déjoués, dont celui de la voiture chargée de bonbonnes de gaz découvert aux abords de la cathédrale Notre-dame, à Paris, au début du mois de septembre. 

«L'évaluation de la menace terroriste est extrêmement élevée, quelle que soit la sous-catégorie de population et quelle que soit la proximité politique», a souligné l'institut de sondage dans un communiqué.

99% des sympathisants du Front de Gauche, comme du Front national, considèrent ainsi la menace «élevée». La proportion est la même pour les adhérents du Parti socialiste et des Républicains. Seule la proportion de réponses «très élevée» varie d'un parti à l'autre, allant jusqu’à 73% chez les sympathisants du Front national, précise Ifop.

«Depuis l'attaque sanglante contre Charlie Hebdo, le baromètre de l'Ifop - mis en place après les attentats du 11 septembre 2001 à New York - indique que 90% de la population, au minimum, estime systématiquement cette menace élevée ou très élevée. Le taux de 97% indique clairement que ce ressenti s'est durablement installé dans la population française», explique l'Ifop.

Selon Jérôme Fourquet, directeur du département «opinions et stratégies» d'Ifop, il s'agit là du signe d'un «climat très lourd qui ne va pas se dissiper comme ça».

Lire aussi : Menace terroriste : un jeune de 15 ans placé en détention provisoire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales