Selon Washington, Ben Laden voulait provoquer un effondrement économique en France

Des manifestants portant une pancarte à l'effigie d'Oussama Ben Laden. Source: Reuters
Des manifestants portant une pancarte à l'effigie d'Oussama Ben Laden.

Selon les services de renseignements américains, Ben Laden projetait une attaque sur l'économie française.

"Oussama Ben Laden était probablement intéressé par l'idée d'une attaque sur l'économie française, dans l'espoir de provoquer un effondrement économique". Ces mots sont ceux de Jeffrey Anchukaitis, porte-parole de la direction du renseignement américain (DNI). Les Etats-Unis ont publié, mercredi 20 mai, une vaste liste de documents récupérés dans la maison d'Abbottabad, où Ben Laden avait trouvé la mort en mai 2011.

Al-Qaïda s'était beaucoup intéressé à la France et en particulier à son économie. Le dossier constitué par Ben Laden était fort d'une vingtaine de documents. Il contenait des ouvrages, une étude de la banque néerlandaise Rabobank, des rapports d'évaluations, une étude sur les déchets nucléaires ou encore une étude américaine sur les achats d'armements par le ministère français de la Défense.

Une passion pour l'économie française que Jeffrey Anchukaitis juge "surprenante". Pour les services de renseignements américains, Oussama Ben Laden voulait attaquer l'économie française et provoquer un cataclysme par effet de contagion.

La France ne représentait qu'une partie des centres d'intérêts de l'ancien chef d'Al-Qaïda. Sa bibliothèque contenait des centaines d'ouvrages, rapports gouvernementaux, militaires ou judiciaires ainsi de que des centaines de livres.

En plus de son impressionante librairie, de nombreuses lettres et mémos rédigés par Ben Laden ou son entourage ont été rendus publics.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales