Sondage : pour une majorité de Français, il y a trop de migrants

© Matthieu Alexandre Source: AFP

Les résultats d’un nouveau sondage Ipsos révèlent que les Français, tout comme les Belges, estiment majoritairement qu’il y a trop d’immigration dans leur pays, et que celle-ci s’accompagne d’effets négatifs sur l’emploi et la sécurité.

Entre juin et juillet 2016, l’institut de sondage Ipsos a interrogé 16 040 personnes issues de 22 pays, dont neuf pays européens, sur l’immigration. Parmi eux, plus de 1 000 Français ont répondu, se montrant peu enthousiastes envers la politique migratoire de leur pays.

57% : «Il y a trop de migrants dans mon pays»

57% des citoyens français interrogés ont estimé qu’il y avait trop de migrants dans leur pays, tout comme 60% des Belges. Les deux pays se placent ainsi au-dessus de la moyenne générale, 49%, calculée sur la base des résultats obtenus dans les 22 pays.

© Capture d'écran Ipsos-Mori

Avec un résultat de 85%, la Turquie est le pays qui se plaint le plus du nombre de réfugiés. Mais c'est aussi celui qui en accueille le plus, avec plus de trois millions de personnes, dont la majorité fuit la guerre en Syrie, selon les chiffres des Affaires étrangères turques.

Lire aussi : Le président Erdogan appelle l'Europe à accueillir plus de réfugiés

11% : «L’immigration a un impact positif sur mon pays»

Dans la moyenne générale, seuls deux personnes interrogées sur 10 estiment que l’immigration a eu des effets bénéfiques sur leur société. En France et en Belgique, ce chiffre est encore plus bas puisqu’à peine 1 personne sur 10 (11%) y voit impact positif.

© Capture d'écran Ipsos-Mori

C’est l’Arabie saoudite, qui emploie de nombreux travailleurs immigrés sur son territoire, qui se montre la plus enthousiaste envers l’immigration, avec 48% de personnes qui se disent satisfaites.

67% : «En prétendant être des réfugiés, des terroristes entreront dans mon pays pour semer la violence et la destruction»

Pour 61% des sondés, tous pays confondus, l’afflux de réfugiés est synonyme de menace terroriste. En effet, 67% des Français estiment que des terroristes entreront sur leur territoire «en tant que réfugiés» pour y commettre des attentats. Chez les Belges, la proportion est de 53%.

© Capture d'écran Ipsos-Mori

Les deux pays ont récemment été le théâtre de violentes attaques terroristes, notamment à Nice et Paris pour l’un, et à Charleroi et Bruxelles pour l’autre.

41% : «Les immigrés de mon pays ont rendu plus difficile pour les gens de ma nationalité de trouver un emploi» 

Enfin, 45% des sondés belges et 41% des français estiment que l'immigration à un impact négatif pour les nationaux qui recherchent un emploi.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales