Un Allemand fait ses besoins et provoque un incendie mortel en Espagne (VIDEO)

Source: Reuters

Un garde forestier est mort dans l'archipel des Canaries en luttant contre un incendie provoqué par un Allemand qui avait fait ses besoins dans la nature et qui avait mis le feu au papier toilette, ont indiqué les autorités le 4 août.

Francisco José Santana, qui s'était courageusement interposé pour tenter de freiner l'avancée du feu, a été pris dépassé par la force du brasier.

Mort en combattant les flammes, son corps sans vie a été retrouvé le 4 août tôt dans la matinée. C'est le syndicat UGT, dont le garde forestier de 54 ans était adhérent, qui a annoncé son décès. Francisco José Santana laisse derrière lui une épouse et cinq enfants, précise le syndicat.

A cause de cet incendie, qui s'étendait encore le 4 avril à la mi-journée sur plus 1000 hectares, plus de 700 personnes ont par ailleurs du être évacuées par mesure de précaution, a précisé à l'AFP une porte-parole des urgences de l'île.

Quelque 200 personnes, six hélicoptères et un hydravion étaient mobilisés pour tenter de contrer la progression des flammes. Le gouvernement espagnol a annoncé l'envoi de neuf avions et hélicoptères pour combattre l'incendie, et le chef du gouvernement Mariano Rajoy, a tweeté ses condoléances à la famille de la victime.

Inconscience

Un Allemand de 27 ans a été arrêté dans l'après-midi du 3 août, soupçonné d'avoir provoqué cet incendie, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la Guardia Civil.

L'homme, dont l'identité n'a pas été révélée, a déclaré aux agents qu'il avait provoqué l'incendie accidentellement, en mettant le feu au papier de toilette qu'il a utilisé après avoir déféqué.

Accusé d'avoir provoqué un feu de forêt par négligence, il devait être remis à la justice dans la journée du 4 août.

Le sud de l'Europe, et les Canaries en particulier, sont chaque année ravagés par les incendies, véritable fléau favorisé par la chaleur, le vent et la densité végétale qui séchée, s'embrase et se propage facilement. Mégots, barbecues mal éteints, feux de camping... sont autant de facteurs favorisant les incendies.

En France, selon le ministère de l'Intérieur, les incendies (300 667 en 2015) représentent 6,8% du total des interventions des pompiers. Ce chiffre, en hausse de 11% par rapport à 2014, est pour l’essentiel imputable à la progression des feux de végétation (+40%).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales