Patrick Devedjian : «Ce n'est pas le football» qui va «faire oublier les échecs» de Hollande

- Avec AFP

Patrick Devedjian.© LOIC VENANCE Source: AFP
Patrick Devedjian.

Patrick Devedjian, député Les Républicains (LR), a estimé dimanche que l'Euro de football n'allait «pas faire oublier les échecs» de François Hollande, qui a déclaré que les Français «avaient besoin de se retrouver».

Cette déclaration du chef de l'Etat, «c'est l'aveu d'un échec car ce n'est pas la politique qui est conduite par le président de la République qui permet de se retrouver», a déclaré le député et président du département des Hauts-de-Seine sur Radio J. Selon lui, «il y a énormément de chômage, la politique conduite est un échec total».

François Hollande a expliqué dans le Journal du dimanche que l'engouement autour des Bleus, qui affrontent le 10 juillet le Portugal en finale de l'Euro, montrait que «les Français avaient besoin de se retrouver» même si «la vie reprendra son cours après».

«On va chercher le football pour essayer de se retrouver, c'est l'alibi des échecs» du chef de l'Etat, a dénoncé Patrick Devedjian, pour qui les déclarations de François Hollande sont «destinées à faire oublier les échecs de la politique gouvernementale».

Le problème en France, «c'est qu'il y a trop de chômage car l'investissement a fui le pays, parce qu'on a "super-taxé" depuis l'élection de François Hollande en 2012», a dénoncé le député Les Républicains. «Ce n'est pas le football qui va rattraper ça», a mis en garde Patrick Devedjian.

Devedjian tacle Sarkozy sur le cumul des mandats

Il s'en est aussi pris à Nicolas Sarkozy, le président de son parti, qui promet de revenir sur l'interdiction du cumul des mandats en cas d'alternance en 2017 : «Je pense que c'est difficile d'imaginer que le premier acte du nouveau gouvernement après une alternance soit pour arranger les affaires des élus en permettant le cumul.»

«Ce sera difficilement populaire et ce n'est pas la première attente des Français» qui s'inquiètent plutôt, selon lui, de «l'absence de croissance».

A lire aussi : Nicolas Sarkozy annonce quasiment sa candidature à la primaire au Conseil national des Républicains

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales