«Je vais te faire pareil qu’aux flics parisiens !» : un gardien de prison menacé de mort à Nice

© Alfredo Estrella Source: AFP

Pour la seconde fois en deux semaines à Nice, un gardien de prison de 32 ans a été agressé, frappé et menacé de mort par un détenu, qui a finalement été maîtrisé grâce à l’intervention d’autres prisonniers.

Alors qu’il était en train d’ouvrir une cellule, le surveillant pénitentiaire de 32 ans a été violemment pris à parti, recevant de nombreux coups au visage. Il a perdu connaissance et a été transporté d’urgence à l’hôpital. Ses jours ne sont pas en danger mais il souffre néanmoins de contusions et d’hématomes.

Comme le rapporte le quotidien Nice-Matin, son agresseur a menacé de lui faire «pareil qu’aux flics parisiens», en référence au couple de policiers sauvagement assassiné par un djihadiste à Magnanville, le 13 juin. Et si le gardien de prison est sous le choc, c’est que le détenu connait son adresse, révèle-t-il.

L’agresseur, âgé de 35 ans, est incarcéré à la maison d’arrêt de Nice dans le cadre d’un trafic de stupéfiants. On ne connait pas pour l’heure les raisons de sa violente antipathie à l'égard du gardien. 

Un autre gardien de la maison d’arrêt de Nice a été roué de coups il y a moins d’une semaine. Là aussi, son agresseur a menacé de lui faire connaître le même sort qu’aux policiers de Magnanville.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales